Savez-vous quel musicien de Nancy avait crié « Vive Hitler » ?

Publié le par L'Est Républicain

Florent Schmitt est l’auteur d’une œuvre importante, mais toujours compliquée à aborder pour les interprètes contemporains. Photo ER1 /1

Florent Schmitt est l’auteur d’une œuvre importante, mais toujours compliquée à aborder pour les interprètes contemporains. Photo ER1 /1

La scène prend place en novembre 1933. Adolf Hitler est devenu chancelier en Allemagne depuis le mois de janvier. Au moment des applaudissements, un concert à la salle Pleyel voit un spectateur crier à plusieurs reprises « Vive Hitler ».

D’après le récit qui est fait de l’incident dans plusieurs journaux, l’interrupteur ajoute même « On a assez de mauvais musiciens en France sans héberger tous les juifs d’Allemagne ». Ce spectateur s’appelle Florent Schmitt, qui s’en prenait à un autre compositeur, l’Allemand Kurt Weill, obligé de quitter l’Allemagne nazie.

Le compositeur est né à Blâmont, en Meurthe-et-Moselle, en 1870. Il a fait ses études au conservatoire de Nancy avant de rejoindre Paris. Il ne va cesser de créer à partir de ce moment, une musique reconnue en son temps.

Mais il présente aussi une face sombre : il voyage en Allemagne, a priori pour aller voir son fils retenu en stalag, pendant l’Occupation. Il est aussi co-président d’honneur de la section musicale du Groupe Collaboration, à partir de décembre 1941.

Le musicien expliquera après guerre avoir voulu défendre la musique française et soutenir des musiciens israélites. Il sera poursuivi pour son implication, mais ces poursuites ont été classées sans suite. Ses œuvres n’ont cependant pu être jouées pendant un an.

Malgré les reconnaissances qui l’honorèrent jusqu’à sa mort, en 1958, sa musique est tombée dans l’oubli ou jouée avec difficulté.

Des établissements scolaires qui portaient son nom ont été débaptisés par la suite, comme à Saint-Cloud ou au conservatoire de Nancy. La ville compte toujours une rue Florent-Schmitt, que certains appellent à renommer, comme pour un autre Schmitt, Camille.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article