Vrai ou fake La reconnaissance faciale, une technologie controversée utilisée par la Russie

Publié le par franceinfo par L. Vogel - franceinfo France Télévisions

La reconnaissance faciale est désormais utilisée dans le métro à Moscou, en Russie. Une nouvelle étape dans le déploiement d'une technologie encore controversée dans le pays, qui a notamment été utilisée pour identifier des manifestants.

Vrai ou fake La reconnaissance faciale, une technologie controversée utilisée par la Russie

Cela ressemble à de la science-fiction, et pourtant, c'est réel. À Moscou, en Russie, la reconnaissance faciale vient de faire son apparition dans le métro. En effet, une caméra scanne le visage des passagers, tous volontaires pour se prêter à une démonstration orchestrée par les autorités russes. Selon les sources officielles, le paiement par reconnaissance faciale est utilisé pour faciliter la circulation des usagers.

Une technologie controversée

"Les passagers n'ont pas besoin d'avoir leur téléphone ou leur carte de métro, ou tout autre type de ticket sur eux maintenant, explique Anna Lapouchkina, cheffe adjointe du service de presse du département des transports. Il leur suffit de télécharger leurs données dans une application, leur photo et de joindre une carte bancaire." Pour en savoir plus sur l'utilisation de ces données biométriques, franceinfo a contacté le département des transports. À ce jour, aucune réponse n'a été apportée.

Le métro est une nouvelle étape dans le déploiement massif de cette technologie controversée. En Russie, la reconnaissance faciale est déjà utilisée pour payer dans les supermarchés. Dans les rues de Moscou, elle a permis de contrôler le respect du confinement. Mais ce n'est pas tout. Lors d'une manifestation de soutien à l'opposant politique Alexeï Navalny, dans la capitale, elle a servi aux policiers pour identifier des manifestants. Des dizaines de militants ont ensuite été arrêtés à leur domicile, selon Amnesty International. Désormais, des dizaines de milliers de caméras sont installées à Moscou. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article