Chili: le nouveau président Gabriel Boric soutient d'emblée l'Assemblée constituante

Publié le par RFI

Élu président du Chili le 19 décembre, Gabriel Boric ne prendra ses fonctions qu'en mars. Mais il commence symboliquement son mandat cette semaine. Ce mardi 21 décembre, il s'est rendu à l'Assemblée constituante pour soutenir son travail de rédaction qui vise à remplacer la Constitution actuelle, héritée de la dictature de Pinochet. 

 Le président élu chilien Gabriel Boric, le 21 décembre 2021 à Santiago, lors d'une visite de l'Assemblée constituante. AP - Esteban Felix

Le président élu chilien Gabriel Boric, le 21 décembre 2021 à Santiago, lors d'une visite de l'Assemblée constituante. AP - Esteban Felix

Gabriel Boric a tenu à se rendre à l'Assemblée constituante ce mardi, avant même de rencontrer les représentants du Sénat et de la chambre des députés. Il a affiché son soutien aux élus, qui doivent finir leur travail en juillet.

« Le fait que nous soyons en train d'écrire pour la première fois de notre histoire républicaine une Constitution en démocratie, à parité hommes-femmes et avec la participation des peuples autochtones, est une grande fierté, a déclaré le nouveau président. Nous nous plaçons à leur disposition car si la Constituante fonctionne bien, le Chili aussi. »

En tant que député, Gabriel Boric a été l'un des artisans de l'accord politique qui a mené à l'élection d'une Assemblée constituante, majoritairement de gauche. Tiare Aguilera Hey est élue pour le peuple Rapa Nui, le peuple autochtone de l'île de Pâques, et l'une des vice-présidentes de la convention constitutionnelle, le nom officiel de l'assemblée constituante. Pour elle, l'élection de Gabriel Boric est un soulagement, car les relations avec le gouvernement sortant ont été difficiles.

« Nous n'avons jamais eu de réunion officielle avec le président actuel, souligne Tiare Aguilera Hey. Alors, le fait que Gabriel Boric vienne ici juste après son élection montre son engagement pour le succès de ce processus historique. »

La nouvelle Constitution devra être soumise à référendum en fin d'année prochaine. De son côté, Gabriel Boric, 35 ans, a assuré que son futur gouvernement sera paritaire et qu'il respectera l'équilibre budgétaire de l'État. Le nouveau président prendra ses fonctions officiellement le 11 mars et devrait annoncer la composition de son gouvernement avant la fin du mois de janvier.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article