Des armes chimiques pourraient être utilisées dans le Donbass, alerte la Défense russe

Publié le par Sputnik par Victor Koulakov

Des sociétés militaires privées américaines dont les membres entraînent les forces spéciales ukrainiennes préparent une provocation avec l’utilisation d’armes chimiques dans le Donbass, selon le ministre russe de la Défense.

© Sputnik . Sergueï Avérine / Aller dans la banque de photos

© Sputnik . Sergueï Avérine / Aller dans la banque de photos

Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a averti d’une utilisation éventuelle d’armes chimiques dans la région de Donetsk (Est de l’Ukraine) par des sociétés militaires privées (SMP) américaines.

"Des réservoirs avec des agents chimiques non identifiés ont été acheminés dans les villes d’Avdeïevka et de Krasny Liman pour effectuer des provocations", a révélé M. Choïgou lors d’une réunion de hauts gradés du ministère de la Défense avec la participation de Vladimir Poutine.

Il a fait savoir que selon les informations du ministère, plus de 120 membres de SMP américaines se trouvent dans le Donbass.

"Ils aménagent des positions de tir dans des bâtiments d’habitation et administratifs et entraînent des membres des forces spéciales ukrainiennes et des groupes radicaux", a détaillé le ministre.

Le Président ukrainien Volodymyr Zelenski avait précédemment signé une loi sur une procédure simplifiée de l’octroi de citoyenneté aux étrangers ayant participé à l’opération "antiterroriste" dans l’Est de l’Ukraine.

L’inquiétude des républiques autoproclamées

Des représentants de la république autoproclamée de Lougansk estiment qu’il tente de cette façon de légaliser des mercenaires étrangers.

Les propos de M. Choïgou ont vivement inquiété les responsables des républiques autoproclamées.

"Le chef du ministère russe de la Défense a fait des déclarations très alarmantes qui reflètent la duplicité du régime ukrainien! D’une part, ils imitent l’aspiration à la paix et aux négociations sur un règlement pacifique du conflit, de l’autre, ils préparent des provocations sur la ligne de séparation dans le Donbass avec la participation de militaires étrangers", a signalé à Sputnik un responsable de Lougansk.

Il a indiqué que contrairement à une "menace mythique d’invasion russe dont parlent sans arrêt les médias occidentaux", il est question de provocations tout à fait concrètes menaçant des civils et des défenseurs des républiques autoproclamées.

Moscou appelle à exclure un nouvel élargissement de l’Otan

Les tensions dans la région sont attisées par les États-Unis et d’autres membres de l’Otan qui fournissent à Kiev des armes et des instructeurs militaires, en multipliant parallèlement le nombre d’exercices en mer Noire.

Moscou, préoccupé par la concentration de forces occidentales près de ses frontières, a adressé à Washington et à l’Otan des projets d’accords dans lesquels le gouvernement russe réclame un non-élargissement de l’Alliance, notamment des garanties de non-adhésion de l’Ukraine, ainsi que l’abandon de toute activité militaire dans les pays limitrophes.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article