Disparition de Delphine Jubillar : garde à vue prolongée pour la compagne de Cédric Jubillar

Publié le par France Bleu par Bénédicte Dupont, France Bleu Occitanie, France Bleu

Séverine Longhini, la compagne de Cédric Jubillar, le mari de l'infirmière disparue dans le Tarn, est toujours auditionnée par les enquêteurs. Interpellée mercredi matin chez elle, sa garde à vue, pour complicité de recel de cadavre, a été prolongée ce jeudi.

Séverine Longhini est entendue à la gendarmerie de Gaillac (Tarn). © Radio France - Clémence Fulleda

Séverine Longhini est entendue à la gendarmerie de Gaillac (Tarn). © Radio France - Clémence Fulleda

La garde à vue de la compagne de Cédric Jubillar, Séverine, a été prolongée ce jeudi matin selon franceinfo. Cette habitante de Lescure d'Albigeois, près d'Albi, a été interpellée mercredi matin et placée en garde à vue pour complicité de recel de cadavre à la gendarmerie de Gaillac.

Quatrième garde à vue dans l'affaire

Séverine Longhini, 44 ans, partage la vie de Cédric Jubillar depuis le mois d'avril selon elle. Le mari de Delphine Jubillar, a été mis en examen pour meurtre sur conjoint et incarcéré mi-juin. Il a été placé à l'isolement. Le couple correspond désormais uniquement par lettres interposées.

Plusieurs proches de Cédric Jubillar ont également été entendus mercredi par les gendarmes, mais en tant que témoins. Les enquêteurs ont jusque là procédé à quatre interpellations et gardes à vue dans l'affaire Jubillar : Cédric Jubillar, sa mère Nadine et son beau-père Olivier, puis Séverine Longhini. La mère et le beau-père de Cédric Jubillar avaient été libérés, sans charge retenue contre eux.

Delphine Jubillar, 33 ans, a disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 de son domicile de Cagnac-les-Mines (Tarn), laissant un fils de six ans et une fille de 19 mois. Son mari, mis en examen six mois plus tard, nie farouchement toute implication.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article