La Morbihannaise Jacline Mouraud, ex-figure des Gilets jaunes, rejoint Eric Zemmour

Publié le par France 3 Bretagne par Krystel Veillard avec AFP

Elle a décidé de retirer sa propre candidature à l'élection présidentielle pour soutenir Éric Zemmour. La Morbihannaise, Jacline Mouraud, ancienne figure des Gilets jaunes, a répondu à la sollicitation du candidat d'extrême droite.

 Jacline Mouraud, figure des gilets jaunes a lancé son parti politique à Orléans (Loiret) le dimanche 27 janvier 2019 • © France 3CVDL

Jacline Mouraud, figure des gilets jaunes a lancé son parti politique à Orléans (Loiret) le dimanche 27 janvier 2019 • © France 3CVDL

Il y a un an, Jacline Mouraud annonçait sa candidature à l'élection présidentielle. Elle a finalement choisi de la retirer pour rallier Éric Zemmour, et "s'engager à ses côtés" écrit-elle, "parce que nous devons tout à la France, parce qu’elle est en danger, parce que nous devons la défendre" explique la Morbihannaise sur son compte Facebook. Elle annonce encore participer au premier meeting de campagne du candidat, ce dimanche à Villepinte. 

"Défendre le pouvoir d'achat des Français, qui vivent des fins de mois difficiles"

L'hypno-thérapeuthe, qui anime également des soirées dansantes à l'accordéon, explique son choix par la nécessité d'apporter à Eric Zemmour "des projets nouveaux en matière fiscale". Elle entend aussi continuer son combat pour défendre le "pouvoir d'achat des Français qui vivent des fins de mois difficiles".  "Elle souhaite représenter la France populaire, celle du peuple qui souhaite vivre dignement de son travail, celle des gens ordinaires qui vivent dans les territoires périphériques des villes et des campagnes" écrit-elle encore dans un communiqué.

Égérie du mouvement des Gilets jaunes en 2018

Elle était devenue au mois d'octobre 2018, une figure du mouvement des Gilets Jaunes, après avoir posté une vidéo vue plus de six millions de fois sur les résaux sociaux, dans laquelle elle dénonçait "la traque aux automobilistes." Elle avait par la suite indiqué avoir "pris ses distances avec la violence du mouvement" tout en restant fidèle à la non violence de son "canal historique".

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article