Le Mossad aurait recruté des scientifiques iraniens pour provoquer l'explosion au complexe nucléaire de Natanz (média)

Publié le par i24NEWS

Les chercheurs ignoraient toutefois qu'ils avaient été contactés par des Israéliens

AFP Photo/HENGHAMEH FAHIMILe centre de recherche nucléaire iranien de Natanz, à 270 km au sud de Téhéran, le 30 mars 2005

AFP Photo/HENGHAMEH FAHIMILe centre de recherche nucléaire iranien de Natanz, à 270 km au sud de Téhéran, le 30 mars 2005

Le Mossad, l'agence israélienne de renseignement, a recruté une équipe de scientifiques nucléaires iraniens pour mener une opération secrète ayant fait exploser l'une des installations les plus sécurisées de la République islamique en avril dernier, a révélé jeudi le Jewish Chronicle.

Selon cette source, une dizaine de scientifiques ont accepté de détruire l'un des deux immenses halls souterrains à Natanz, protégés par une épaisse couche de béton et de terre, où sont installées plusieurs cascades de centrifugeuses reliées entre elles.

Toutefois selon le journal britannique, les chercheurs ignoraient qu'ils avaient été contactés par des Israéliens, et présumaient que les agents appartenaient à d'autres groupes de dissidents.

Certains des explosifs utilisés ont été largués dans l'enceinte par un drone et récupérés discrètement par les scientifiques, tandis que d'autres ont été introduits clandestinement dissimulés dans des boîtes de nourriture sur un camion de restauration. 

Les dégâts engendrés par l'explosion ont provoqué le chaos au sein des plus hauts échelons de la direction iranienne. 90% des centrifugeuses de la centrale nucléaire auraient été démolies.

L’explosion du 11 avril dans l'usine d'enrichissement d'uranium de Natanz, attribuée à Israël par Téhéran, avait retardé le programme nucléaire iranien de plusieurs mois.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article