Les derniers vœux des présidents : Jacques Chirac, le 31 décembre 2006

Publié le par franceinfo par Thomas Snégaroff Radio France

Cette série s’intéresse jusqu’au vendredi 31 décembre aux vœux des présidents de la République, mais à des vœux très particuliers, et qui raisonnent avec ceux que formulera Emmanuel Macron dans quelques jours : les derniers vœux d'un mandat.

Le président de la République Jacques Chirac présente ses voeux aux compatriotes, à la télévision, le 31 décembre 2007. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Le président de la République Jacques Chirac présente ses voeux aux compatriotes, à la télévision, le 31 décembre 2007. (PATRICK KOVARIK / AFP)

"Mes chers compatriotes, de métropole, d'outre-mer, de l'étranger. À la veille de l'année 2007 qui sera particulièrement importante pour l'avenir de notre pays. J'adresse du fond du coeur à chacune et à chacun d'entre vous, mes voeux les plus chaleureux." C'est d'une voix fatiguée que Jacques Chirac achève sa douzième et dernière année à l’Elysée. Jacques Chirac, élu en 1995 puis réélu en 2002, a enchaîné un septennat et un quinquennat.

En ce 31 décembre 2006, très impopulaire et affaibli par un accident vasculaire cérébral survenu en 2005, il entretient cependant encore le doute sur une nouvelle candidature.

Un doute qu’il entretient avec malice lors de ses vœux : "Dici aux élections, j'aurai une double exigence : que le gouvernement soit au travail, à votre service pour la sécurité, pour l'emploi, pour le pouvoir d'achat. Et que ces mois soient aussi des moments de débats ouverts, démocratiques et responsables et je m'y engarerai pleinement", formule Jacques Chirac.

"Choix décisifs"

"Je m’y engagerai pleinement", sous quelle forme ? Mystère… Dans ces vœux, Jacques Chirac réaffirme son engagement européen et son rejet de l’extrémisme, ce qui leur confère des allures de testament politique.

De fait, en mars, il annoncera officiellement ne pas briguer un troisième mandat, faisant de ces vœux du 31 décembre 2006 ses derniers en tant que président, des vœux qui s’achèvent par un appel à l’engagement politique des citoyens, un appel à faire vivre la démocratie : "Au printemps prochain, vous aurez à faire des choix décisifs. Faites vivre intensément vous convictions. Vous êtes le peuple souverain. La France a besoin de chacune et de chacun d'entre vous. Elle compte sur vous. Vive la République et vive la France", conclut Jacques Chirac.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article