Présidentielle 2022 : Les Républicains désignent Valérie Pécresse comme candidate

Publié le par franceinfo avec Réunion 1 par Lise Hourdel

Les Républicains ont fait leur choix. Valérie Pécresse sera la candidate du parti de droite à la présidentielle de 2022. Elle a été désignée ce samedi 4 décembre lors du congrès des Républicains avec 60,95% des voix face à Eric Ciotti.

 Valérie Pécresse fête sa victoire au congrès LR, le 4 décembre 2021, à Paris. • ©ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Valérie Pécresse fête sa victoire au congrès LR, le 4 décembre 2021, à Paris. • ©ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Elue avec 60,95% des voix au second tour de la primaire des Républicains ce samedi 4 décembre, Valérie Pécresse s’impose faceà Eric Ciotti. La "droite républicaine"  a donc choisi une femme pour la représenter à l’élection présidentielle de 2022, comme l’a fait le Parti Socialiste en désignant Anne Hidalgo.

Nathalie Bassire salue la " belle et large victoire "

Une victoire, au second tour de la primaire, saluée par la députée réunionnaise Les Républicains, Nathalie Bassire. La vice-présidente du mouvement Libres ! de Valérie Pécresse, et référente Outre-mer de son équipe, rappelle le soutien qu’elle lui a apporté depuis sa candidature. 

Nathalie Bassire dit avoir préparé pour la candidate des propositions en faveur du pouvoir d’achat, de la transition écologique, du développement économique, ou encore dans les domaines du social, de la santé et de l’agriculture. " Nous allons désormais finaliser son programme pour les Outre-mer, en particulier le projet pour La Réunion ", écrit-elle dans un communiqué.

" L’Outre-mer a une carte à jouer " pour Jean-Jacques Morel

Le choix de Valérie Pécresse n’est pas sans importance pour Jean-Jacques Morel. Le Républicain de La Réunion estime que la victoire de Valérie Pécresse est un signe envoyé à tous les Français.

    " C’est le parti du Général De Gaulle, celui qui a donné le droit de vote aux femmes, qui a désigné une femme à l’élection présidentielle pour l’envoyer à l’Elysée. Quel symbole ! " Jean-Jacques Morel, membre des Républicains à La Réunion

Il parle d’une droite républicaine unie derrière sa candidate, et un projet pour La Réunion. Jean-Jacques Morel estime que " l’Outre-mer a une carte à jouer ". Il regrette que le président de la République actuel et son prédécesseur n’aient pas utilisé cette carte. " Valérie Pécresse, c’est la fille spirituelle de Jacques Chirac là-dessus ", ajoute-t-il, " elle aime l’Outre-mer, elle a ça dans le sang ".

Jean-Jacques Morel invite dès à présent Valérie Pécresse à venir à La Réunion dans le cadre de la campagne.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article