Crise en Ukraine : "Plusieurs centaines" de militaires français prêts à être déployés en Roumanie, annonce Florence Parly

Publié le par franceinfo Radio France

Invitée de France Inter samedi 29 janvier, la ministre des Armées assure que "des solutions diplomatiques et politiques" permettront de résoudre le conflit mais se dit prête à envoyer "plusieurs centaines" de militaires.

La ministre des Armées, Florence Parly, invitée de France Inter le 29 janvier 2022 (FRANCE INTER / RADIO FRANCE)

La ministre des Armées, Florence Parly, invitée de France Inter le 29 janvier 2022 (FRANCE INTER / RADIO FRANCE)

"Le dialogue continue et nous sommes persuadés que c'est par le dialogue, c'est par des solutions diplomatiques et politiques que nous devons résoudre ce conflit", a assuré la ministre des Armées Florence Parly sur France Inter samedi 29 janvier, au sujet de la crise en Ukraine. "Il y a la mise en place des conditions d'une possible intervention militaire de la Russie" en Ukraine, selon elle.

Elle a estimé le nombre de militaires mobilisés à "plusieurs dizaines de milliers d'hommes répartis soit sur la partie nord" et évoqué "une montée en puissance sur la partie est de l'Ukraine".

Selon Florence Parly, le chef de l'État a indiqué que "la France était prête, si l'Otan le décidait, à déployer des éléments militaires en Roumanie, pays frontalier de l'Ukraine, pour pouvoir contribuer à cette réassurance." La ministre s'est rendue en Roumanie jeudi dernier pour échanger sur cette question, et une réunion doit avoir lieu "très prochainement avec les membres de l'Otan".

"Plusieurs centaines" de militaires français sont prêts à être déployés en Roumanie, a dit Florence Parly, précisant que "ce n'est pas destiné à une quelconque escalade militaire. Nous sommes réalistes, lucides et donc nous nous préparons. Nous sommes prêts à défendre les pays qui se trouvent au plus près de cette zone de tension dont l'enjeu premier est l'Ukraine", a-t-elle affirmé.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article