Face à un soulèvement inédit, le pouvoir kazakh obtient le renfort de troupes russes

Publié le par euronews par Julien Pavy

Des troupes russes de la maintien de la paix au Kazakhstan le 6 janvier 2022 - Tous droits réservés  AP/Russian Defense Ministry Press Service

Des troupes russes de la maintien de la paix au Kazakhstan le 6 janvier 2022 - Tous droits réservés AP/Russian Defense Ministry Press Service

La situation reste explosive au Kazakhstan où des émeutes à travers le pays ont déjà fait des "dizaines de morts" dans les rangs des manifestants, tandis que les forces de l'ordre font état également de plusieurs victimes.

Une force russe de "maintien de la paix"

Une hausse du prix du gaz a déclenché cette vague de colère inédite qui a pris par surprise le pouvoir kazakh.

Le président Kassym-Jomart Tokaïev, qui avait sollicité l'aide de Moscou, a été entendu. Des troupes sont arrivées de Russie dans le cadre du déploiement d'une "force collective de maintien de la paix"

"Ces troupes vont permettre au Président Tokayev de conserver le pouvoir. Mais il va perdre en contrepartie une part de souveraineté sur son propre État ; il dépendra davantage de la Russie. Vladimir Poutine ne manquera pas cette occasion", souligne Dmitry Oreshkin, analyste politique russe indépendant.

A Almaty, les stigmates des émeutes

Almaty, la capitale économique du Kazakhstan, porte les stigmates des émeutes. Véhicules calcinés, magasins pillés, bâtiments en flammes...

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article