Il y a un lien entre Al Capone et Bordeaux ! Mais lequel ? Michel Cardoze vous le dévoile

Publié le par France Bleu par Michel Cardoze

18 octobre 1948, la presse annonce en «Une» l’arrestation à Bordeaux d’un lieutenant d’Al Capone

Quel est le lien entre Al Capone et Bordeaux ? Ecoutez Michel Cardoze

Quel est le lien entre Al Capone et Bordeaux ? Ecoutez Michel Cardoze

Charlie Serra, américain d’origine italienne présidait à un trafic de sucre. 40 000 kg au moins, avaient circulé sous la protection armée de celui que la presse appelle « le prince de Chicago ». Comment ce Charlie Serra s’était-il retrouvé patron d’un bar à Castillon, en Gironde après avoir été porte-flingue de Capone aux Etats Unis ? Mystère des va-et-vient après la Libération et de la reconversion des mauvais garçons. Le sucre, dans cette région viticole a été bien utile sur fond de pénurie des vins. D’où l’activité de la truanderie reconvertie. La mafia américaine avait aidé les Etats Unis à débarquer en Sicile en 1943. Ses membres ont continué la guerre par d’autres moyens jusque dans le bordelais. En volant les camions de sucre, en les escortant mitraillette à la hanche et en écoulant le contenu auprès des négociants qui fabriquait ainsi du vin dans des quantités propres, si je puis dire, à satisfaire la demande. Sud-Ouest, prudent ou inspiré, commentait l’arrestation en ces termes : « il est peu probable que les interrogatoires apportent aux enquêteurs de précieux renseignements, car Serra est un de ces hommes qui ne parlent jamais ».  On ne saura donc rien des profiteurs du trafic, dans l’obscurité des chais de la vallée de la Garonne ou du Libournais. Le lieutenant d’Al Capone sait vivre !

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article