Marine Le Pen réagit aux défections des membres de son parti

Publié le par franceinfo par F.Letellier - France 3 France Télévisions

"Dimanche en politique" recevait dimanche 23 janvier Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national à l'élection présidentielle de 2022.

Marine Le Pen réagit aux défections des membres de son parti

Présente sur le plateau de Dimanche en politique le 23 janvier, Marine Le Pen s'est exprimée sur les départs de membres du Rassemblement national : "Il y a une forme de cohérence dans ces deux départs, parce qu'ils m'ont reproché de faire du pouvoir d'achat des Français ma priorité", a expliqué la candidate de l'extrême droite. "On a le droit de quitter un parti politique, mais la moindre des choses, c'est de rendre sa mandature", a indiqué la présidente du Rassemblement national qui a poursuivi : "Ne pas prendre le téléphone pour prévenir la personne qui la fait élire, c'est très déplorable."

Une proposition pour augmenter les salaires

La candidate a confirmé que le Frexit n'était plus dans son programme. "On a les alliés et on a les leviers pour changer l'Union européenne de l'intérieur", a expliqu Marine Le Pen, qui est également revenue sur le niveau des salaires en Hexagone, "trop bas à cause de la concurrence de l'immigration massive à bas coût". Pour y remédier, elle a proposé de "geler pendant cinq ans l'augmentation des cotisations patronales des entreprises qui augmentent l'ensemble de salaires de 10%". Enfin, Marine Le Pen a précisé qu'il lui manquait un "certain nombre de signatures" et a de nouveau plaidé pour l'anonymisation des parrainages. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article