Une enquête, menée pendant cinq ans, révèle qui aurait dénoncé Anne Frank et sa famille aux nazis

Publié le par La Dépêche

Après cinq années d'investigation, une équipe internationale d'enquêteurs a publié lundi ses conclusions. 

Une enquête, menée pendant cinq ans, révèle qui a dénoncé Anne Frank et sa famille aux nazis / AFP Archives

Une enquête, menée pendant cinq ans, révèle qui a dénoncé Anne Frank et sa famille aux nazis / AFP Archives

Une équipe internationale d’enquêteurs a révélé lundi 17 janvier le nom de celui qui aurait dénoncé Anne Frank et sa famille en 1944 et transmis l’adresse de leur cachette aux nazis, rapporte Le Soir. Selon eux, l’adresse de l’annexe secrète a été révélée par Arnold van den Bergh, un notaire juif. "Il a sans doute transmis une liste d’adresses de cachettes au Sicherheitsdienst (service de renseignement de maintien de l’ordre de la SS) en échange de la protection de sa famille", expliquent nos confrères.

Des investigations ont été menées pendant cinq ans, durant lesquels "l’équipe a utilisé les techniques de recherche les plus pointues, examiné des centaines de milliers de documents dans huit pays et interrogé 70 personnes". Leurs conclusions ont été retranscrites dans un livre "Het verraad van Anne Frank", ("Qui a trahi Anne Frank ?") qui sera disponible ce mercredi en France.

Une note dans la boîte aux lettres

"Plusieurs éléments viennent corroborer cette hypothèse", affirme Le Soir. Otto Frank (le père d’Anne) a notamment reçu une note dans sa boîte aux lettres après la libération : "Votre cachette à Amsterdam a été signalée à l’époque à Jüdische Auswanderung d’Amsterdam (agence qui a organisé la déportation des juifs, ndlr), Euterpestraat, par A. van den Bergh".

Mais pourquoi Otto Frank n’a-t-il jamais rien dit ? "Les enquêteurs émettent l’hypothèse qu’il a même cherché à cacher la complicité du notaire, peut-être pour ne pas accabler ses enfants ou pour ne pas attiser la haine antisémite", avancent nos confrères.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article