Affaire Delphine Jubillar : le mari, Cédric, doit être entendu au sujet des aveux qu'il aurait faits à son codétenu

Publié le par franceinfo par A.Feuerstein, M.Lassaga, N.Perez, D.Breysse, P.Brame - France 2 France Télévisions

Une audition capitale s'annonce, vendredi 11 février, pour Cédric Jubillar, toujours incarcéré après la disparition de son épouse Delphine. Il est convoqué devant les juges, où il devra s'expliquer sur les aveux qu'il aurait faits à son codétenu.   

Affaire Delphine Jubillar : le mari, Cédric, doit être entendu au sujet des aveux qu'il aurait faits à son codétenu

Pour la troisième audition de Cédric Jubillar, les avocats de la défense souhaitent montrer que la justice fait fausse route. Ils jugent les déclarations du codétenu du mari de la victime farfelues. Il y a quelques mois, l'homme a contacté les enquêteurs. Cédric Jubillar lui aurait avoué en prison le meurtre de sa femme Delphine, et lui aurait révélé avoir transporté son corps dans la Peugeot d'un proche. Sept prélèvements ADN avaient été effectués dans la voiture,  des traces de sang avaient été retrouvées. 

Des fouilles infructueuses au mois de janvier 

Cédric Jubillar aurait également confié, en rigolant, avoir tué sa femme avec un couteau. Le corps aurait ensuite été dissimulé non loin de son domicile, dans une ferme. Mi-janvier, des fouilles considérables avaient été entreprises sur place, afin de vérifier les déclarations, et d'essayer de retrouver le corps de l'infirmière, sans succès. Le père de famille sera confronté vendredi 11 février à ces différents éléments. Pour ses avocats, le dossier est vide. Ils ont confirmé dans la semaine que les analyses de la couette dans laquelle dormait l'épouse n'ont relevé aucune trace de sang. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article