Affaire Jubillar : des traces de sang découvertes dans une voiture d'un voisin de Cédric Jubillar

Publié le par franceinfo par David Di Giacomo Radio France

Des analyses doivent déterminer s'il s'agit du sang de Delphine Jubillar, disparue depuis plus d'un an.

Hommage à Delphine Jubillar, disparue dans le Tarn à Cagnac-les-Mines en décembre 2020, le 14 décembre2021.  (PASCALE DANYEL / FRANCE BLEU OCCITANIE)

Hommage à Delphine Jubillar, disparue dans le Tarn à Cagnac-les-Mines en décembre 2020, le 14 décembre2021. (PASCALE DANYEL / FRANCE BLEU OCCITANIE)

Des traces de sang ont été découvertes dans une voiture d'un voisin de Cédric Jubillar, ancien compagnon de Delphine Jubillar portée disparue depuis la nuit du 15 au 16 décembre 2020, à Cagnac-les-Mines (Tarn), après des analyses d'experts scientifiques de la gendarmerie, a appris franceinfo de source proche de l'enquête, confirmant une information du journal Le Parisien [article payant]. 

Cette voiture blanche de modèle Peugeot 306 a fait l'objet d'une analyse au Bluestar, produit chimique agissant comme révélateur de sang malgré un nettoyage. Cette expertise a révélé, selon une source proche de l'enquête, que les traces de sang présentes pouvaient être celles d'un animal. Ce test n'est cependant pas fiable à 100% et une nouvelle analyse a été demandée. 

Les traces de sang sont analysées à l'Institut génétique de Nantes (IGNA) afin d'en connaître l'origine. Si le sang se révèle être d'origine humaine, le laboratoire fera ensuite des comparaisons génétiques pour savoir s'il y a une correspondance avec l'ADN de Delphine ou de Cédric Jubillar. Pour l'heure, les résultats ne sont pas encore connus.

Un voisin souvent en contact avec Cédric Jubillar

Ce voisin raconte qu’il était souvent en contact avec Cédric Jubillar avant la disparition de Delphine Jubillar. D’après une source proche de l'enquête, il a également expliqué qu’il lui arrivait de laisser les clefs sur sa voiture. Son domicile est situé à environ 4 kilomètres de l'ancien domicile du couple Jubillar. Cet homme est représenté par l’avocat Philippe Pressecq. Ce dernier explique à franceinfo que son client lui a confié être inquiété par cette situation et par le fait que sa voiture a été saisie.

Par ailleurs, les analyses de la couette lavée par Cédric Jubillar la nuit de la disparition de Delphine Jubillar n'ont révélé aucune trace de sang, a appris franceinfo auprès des avocats de Cédric Jubillar. "C'est conforme à ce que l'on dit depuis le début, à savoir qu'il est innocent", a déclaré à franceinfo Me Emmanuelle Franck.

Une nouvelle audition de Cédric Jubillar, en détention depuis le mois de juin 2021, est prévue vendredi 11 février. Durant cette audition, il sera notamment question des propos rapportés par un ancien codétenu, qui affirme avoir obtenu des aveux de sa part quant au meurtre de sa femme Delphine.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article