Affaire Maëlys : les parents de la victime accablent Nordahl Lelandais

Publié le par RTL par Serge Pueyo - édité par Nicolas Barreiro

Nouvelle journée de procès pour Nordahl Lelandais, qui faisait face ce lundi aux parents de la petite Maëlys. "Que votre décision me permette d'avoir foi en l'humanité", a demandé la mère de la fillette aux jurés.

Jennifer Cleyet-Marrel, la mère de Maëlys, au procès de Nordahl Lelandais Crédit : Benoit PEYRUCQ / AFP

Jennifer Cleyet-Marrel, la mère de Maëlys, au procès de Nordahl Lelandais Crédit : Benoit PEYRUCQ / AFP

Face-à-face très compliqué au procès de Nordahl Lelandais, lundi 7 février. L'ancien militaire, accusé du meurtre de la petite Maëlys en 2017, était confronté aux parents de la victime. Toujours en quête de vérité, ces derniers sont aujourd'hui éprouvés. 

Jenifer De Araujo, la mère de la victime, a lu une lettre adressée à sa fille. "Tu étais mon rayon de soleil, tu allais avoir neuf ans mon poussin mais ce monstre en a décidé autrement. Je n'ai pas su te protéger, cette cicatrice ne se fermera jamais. Maëlys, tu as permis de mettre un criminel en prison. Je m'en remets à vous, les jurés de la cour d'assises, que votre décision me permette d'avoir foi en l'humanité." La mère de Maëlys se tourne alors vers Lelandais et lui lance : "baisse les yeux, tu n'as que ça à faire." L'accusé se recroqueville dans son box. 

Joachim de Araujo, le père de la fillette, évoque son ange, sa guerrière de lumière. "Je suis un papa qui souffre", explique-t-il. "Chaque jour, je pense à cette soirée de cauchemar où Maëlys a disparu. Depuis je suis comme dans un tunnel, j'essaie en vain de retrouver la lumière. Lelandais est sans cœur, sans âme, mais le bien vaincra toujours par rapport au mal." L'accusé reste impassible. La mère de Maëlys projette alors un film où l'on voit défiler de nombreuses photos de sa fille. En fond sonore, une chanson de Vitaa et Slimane écrite en hommage à Maëlys.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article