CARTE. Guerre en Ukraine : où la Russie a-t-elle attaqué jusqu’à présent ?

Publié le par Ouest-France par Yiqing Qi, Erwan Alix et Maxime Mainguet

Dans la nuit du 23 au 24 février 2022, la Russie a lancé une attaque militaire contre l’Ukraine. Plusieurs sites ont été visés par des tirs des missiles, dans plusieurs villes du pays. Voici le point sur ce que l’on sait des sites pris pour cible.

De la fumée s'élève dans le ciel près de Kharkiv après une frappe russe sur un aérodrome militaire le 24 février 2022. | ARIS MESSINIS / AFP

De la fumée s'élève dans le ciel près de Kharkiv après une frappe russe sur un aérodrome militaire le 24 février 2022. | ARIS MESSINIS / AFP

À 3 h 52 jeudi 24 février 2022, Vladimir Poutine a annoncé le début d’une opération militaire contre l’Ukraine, et des missiles ont été tirés contre plusieurs cibles sur le territoire ukrainien.

À 3 h 52 jeudi 24 février 2022, Vladimir Poutine a annoncé le début d’une opération militaire contre l’Ukraine, et des missiles ont été tirés contre plusieurs cibles sur le territoire ukrainien.

Plusieurs puissantes explosions ont été entendues dans la capitale Kiev, à Odessa (sud), à Donetsk et à Kharkiv, la deuxième ville du pays, à la frontière russe et dans l’est de l’Ukraine.

Plus près du front du conflit de l’est opposant depuis huit ans séparatistes prorusses et forces ukrainiennes, à Kramatorsk, ville qui sert aussi de quartier général à l’armée ukrainienne, au moins quatre explosions puissantes ont également été entendues.

Voici les sites qui ont été visés selon notre recensement à 11 h 00 :

Guerre en Ukraine : suivez en temps réel les lieux des attaques russes

CARTE. Guerre en Ukraine : où la Russie a-t-elle attaqué jusqu’à présent ?

Des sites militaires visés

Le ministère russe de la Défense a déclaré que les frappes aériennes contre l’Ukraine n’étaient pas dirigées contre des villes et ne représentaient aucune menace pour les populations civiles.

De son côté, l’Ukraine a évoqué en début de matinée un bilan d’au moins huit morts et neuf blessés dans les bombardements russes.

Les centres de commandement militaire de l’Ukraine à Kiev et dans la ville de Kharkiv, dans le nord-est, ont été frappés par des missiles, a indiqué un site d’information ukrainien citant un responsable.

Le ministère russe de la défense a ensuite annoncé avoir détruit les systèmes de défense anti-aérienne et mis hors service les bases aériennes de l’Ukraine.

Le ministre de la Défense ukrainien a estimé que la Russie avait désormais massé 149 000 soldats aux frontières de l’Ukraine, des estimations à la hausse et correspondant à celles données cette semaine par Washington.

L’attaque russe a provoqué de nombreuses réactions internationales, et des discussions sont en cours sur les réponses à apporter.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article