Jean-Jacques Bourdin : Accusé d’agression sexuelle !

Publié le par France Dimanche par Andréa Meyer

L’animateur Jean-Jacques Bourdin est visé par une plainte pour agression sexuelle sur l’une des journalistes qui travaillait avec lui en 2013. La jeune femme de 25 ans à l’époque s’est confiée dans Le Parisien sur ce qu’elle aurait subi.

© BESTIMAGE

© BESTIMAGE

La semaine dernière, c’est une jeune femme de 33 ans qui a poussé les portes du commissariat du 16e arrondissement de Paris. Elle est venue porter plainte pour tentatives d’agressions sexuelles contre un homme qu’elle connaît bien. Cet homme, c’est Jean-Jacques Bourdin.

Les faits remonteraient à 2013. À cette époque, il a 65 ans et elle 25. Elle est journaliste. Ils travaillent ensemble sur la matinale de RMC et de BFMTV. Par un hasard total, ils vont se retrouver au même endroit au même moment, à Calvi, pour l’Open National de pétanque.

“Aujourd’hui, je suis rangée, apaisée. Mais pendant des années, je suis allée travailler avec la peur au ventre, complètement stressée”, a confié une plaignante au Parisien ce samedi 15 janvier. Il faut dire que lorsque la jeune femme a appris que le journaliste était en Corse, elle a souhaité se retirer du projet. En effet, on apprend qu'après des années de collaboration, les relations entre les deux journalistes étaient extrêmement difficiles.

La jeune journaliste va finalement se rendre en Corse et c’est ici que l’agression aurait eu lieu. À la fin du tournoi de pétanque, peu après six heures du matin, Jean-Jacques Bourdin aurait rejoint la jeune femme à la piscine de l’hôtel où elle résidait. Là, il se serait “rapproché d’elle rapidement, avant de la saisir par le cou et de tenter de l’embrasser à plusieurs reprises”, indique le Parisien.

La présumée victime se serait alors débattue dans une piscine dans laquelle elle n’avait pas pied, jusqu’à réussir à sortir de l’eau. Jean-Jacques Bourdin aurait alors lancé : “J’obtiens toujours ce que je veux. Tu me tentes tous les matins, j'aime ton regard”. Cette agression a été suivie par un harcèlement téléphonique de la part de Jean-Jacques Bourdin, sms à l’appui, lui demandant des faveurs sexuelles.

Bien que les faits soient prescrits, le parquet de Paris a décidé d'ouvrir une enquête. Pour le moment, l'animateur vedette de BFMTV et RMC est présumé innocent dans cette affaire. Il conteste fermement les faits. "Je connais cette personne, et j’ai travaillé avec elle. Je reconnais m’être baigné avec elle dans la piscine de cet hôtel. Mais je n’ai jamais tenté de l’embrasser de force, ni elle, ni jamais personne d’autre", expliquait-il.

“Je porte plainte avec la conviction que d’autres femmes sont concernées”, assure la plaignante. Dans ce sens, une enquête interne a été diligentée par Altice Média pour s’assurer qu’aucun fait de ce type n’a été porté à la connaissance des manageurs ou collègues des deux protagonistes de l’affaire.  

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article