Opération militaire russe contre l'Ukraine : "Vladimir Poutine s'arrêtera là où on l'arrêtera", estime un spécialiste

Publié le par franceinfo Radio France

Selon Julien Théron, spécialiste en conflits et sécurité internationale, les sanctions européennes contre la Russie "ne sont pas suffisantes pour empêcher ce genre d'action."

Le président russe Vladimir Poutine lors d'un discours télévisé, à Moscou, le 21 février 2022. (SERVICE DE PRESSE DU KREMLIN / ANADOLU AGENCY / AFP)

Le président russe Vladimir Poutine lors d'un discours télévisé, à Moscou, le 21 février 2022. (SERVICE DE PRESSE DU KREMLIN / ANADOLU AGENCY / AFP)

"Vladimir Poutine s'arrêtera là où on l'arrêtera", estime jeudi 24 février sur franceinfo le spécialiste en conflits et sécurité internationale Julien Théron. Alors que le dirigeant russe a lancé une invasion de grande ampleur de l'Ukraine, l'enseignant considère que "des limites doivent être établies" et que "les sanctions de l'Union européenne ne sont pas efficaces". Selon lui, seul "un renforcement capacitaire de l'Ukraine" par des "livraisons d'armes de défense" pourrait faire reculer les troupes russes.

franceinfo : C'est le scénario du pire ?

Julien Théron : C'est exactement ça. On est dans la stratégie du désordre, avec un discours de désinformation de la part de Vladimir Poutine. Non, il n'y a pas de génocide, pas de néonazis au pouvoir qui est issu d'élections démocratiques. C'est de la désinformation, comme ce qui se faisait au KGB dans les années de la guerre froide. Ce discours sort complètement du réel, avec une menace non seulement pour l'Ukraine, mais également pour toute entité ou toute personne qui viendrait s'opposer à cette volonté toute puissante d'agresser un état souverain et démocratique.

Jusqu'où va aller Vladimir Poutine ?

Il s'arrêtera là où on l'arrêtera. Des limites doivent être établies. Les politiques de sanction de l'Union européenne sont efficientes mais pas efficaces. Elles ne sont pas suffisantes pour empêcher ce genre d'action. Les sanctions prises depuis 2014 n'ont même pas empêché cette nouvelle agression. Elles sont trop faibles et toujours prises en réaction, jamais en anticipation. Vladimir Poutine a même expliqué que les sanctions étaient prévues. La promesse de cette sanction n'a donc eu absolument aucun impact sur la stratégie du désordre de Moscou.

Quel est le levier qui peut subsister pour les Occidentaux et faire à minima cesser l'opération militaire ?

Le président Hollande l'a dit : Vladimir Poutine ne comprend que le rapport de force. Lors des dernières séquences diplomatiques, on s'est d'ailleurs aperçu que les seules choses qui ont fait réfléchir les militaires russes, c'était la possibilité d'un renforcement capacitaire de l'Ukraine. La livraison d'armes de défense, anti-tank et anti-aériennes, ainsi que le soutien à la population civile qui entend résister.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article