Patrick Balkany convoqué lundi par la procureure d’Évreux après la révocation de son placement sous bracelet électronique

Publié le par franceinfo - David Di Giacomo Radio France

L'ancien maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) est convoqué lundi à 10 heures par le parquet, après la révocation de son placement sous bracelet électronique jeudi. 

Patrick Balkany, le 27 mai 2020 à la cour d'appel de Paris.  (THOMAS SAMSON / AFP)

Patrick Balkany, le 27 mai 2020 à la cour d'appel de Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)

Patrick Balkany, l'ex-maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), est convoqué lundi 7 février à 10 heures par la procureure de la République d'Évreux (Eure), après la révocation jeudi de son placement sous bracelet électronique par la justice, a appris franceinfo dimanche auprès de son entourage, confirmant une information de BFMTV. Cette révocation ouvre la voie à une incarcération.

Isabelle Balkany, son épouse, est aussi concernée par cette révocation de la cour d'appel de Rouen. Elle a cependant été hospitalisée jeudi, avait annoncé son avocat Pierre-Olivier Sur à France Télévisions, après une tentative de suicide selon son mari Patrick Balkany.

Une centaine d'incidents avec leurs bracelets

La révocation fait suite à une centaine d'incidents ayant fait sonner leurs bracelets au moulin de Cossy, leur résidence de Giverny (Eure) où ils sont assignés à résidence sous surveillance électronique depuis mars 2021. Condamnés à trois ans de prison pour fraude fiscale, Isabelle et Patrick Balkany avaient obtenu un aménagement de peine.

Selon Dominique Puechmaille, procureure de la République d'Evreux, en ne respectant pas les obligations imposées par leur assignation à résidence dans leur propriété les époux Balkany "ont voulu jouer avec le feu", a-t-elle expliqué sur franceinfo. "En réalité, ils n'ont jamais voulu respecter ce bracelet, les horaires, les obligations, le périmètre, etc. Il y a eu plusieurs recadrages et guère d'améliorations", avait-elle détaillé.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article