Présidentielle 2022 : l'ex-ministre socialiste Marisol Touraine soutient Emmanuel Macron

Publié le par franceinfo France Télévisions

Dans un entretien au "Parisien", l'ancienne ministre de la Santé sous le quinquennat de François Hollande estime qu'Emmanuel Macron est "le seul qui a la solidité pour faire face aux défis et porter une vision positive de l'avenir". 

L'ancienne ministre de la Santé, Marisol Touraine, à la sortie de l'Elysée, le 22 mars 2017. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

L'ancienne ministre de la Santé, Marisol Touraine, à la sortie de l'Elysée, le 22 mars 2017. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

" Je soutiendrai Emmanuel Macron." La socialiste Marisol Touraine, ancienne ministre de la Santé sous le quinquennat de François Hollande, a annoncé samedi 19 février, qu'elle soutiendrait l'actuel chef de l'Etat en vue de l'élection présidentielle. "Le vote utile et responsable, c'est Emmanuel Macron. Il est le seul qui a la solidité pour faire face aux défis et porter une vision positive de l'avenir", a-t-elle déclaré dans les colonnes du Parisien (article abonnés).

Le parti socialiste n'a pas su "porter des idées neuves"

Interrogée sur les raisons pour lesquelles elle ne soutient pas la candidate de son camp politique, Anne Hidalgo, Marisol Touraine a estimé que le parti socialiste "n'a pas su utiliser les cinq dernières années pour rebondir et porter des idées neuves". "En Marche sera peut-être un lieu où la diversité social-démocrate pourra s’exprimer. Je ne le sais pas encore", a-t-elle ajouté. 

"Notre pays est confronté à des défis internationaux, sociaux, environnementaux, majeurs" et "il est travaillé par des peurs", selon l'ancienne ministre, en retrait de la vie politique depuis sa défaite aux élections législatives de 2017. "L'extrême droite est très forte, elle attise les haines et divise le pays. Face à cela, la droite s’est fourvoyée et la gauche s’est évaporée", poursuit-elle. 

Marisol Touraine explique soutenir l'actuel chef de l'Etat pour "que les idées venues de la gauche puissent être davantage entendues". Pour l'heure, Emmanuel Macron n'a pas encore officialisé sa candidature à l'élection présidentielle.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article