"Vous voulez voir la vidéo?": à l'ONU, l'échange tendu entre les ambassadeurs d'Ukraine et de Russie

Publié le par BFMTV par Jules Fresard

Les ambassadeurs russes et ukrainiens se sont invectivés en pleine séance du Conseil de sécurité de l'ONU, qui siégeait au moment de l'annonce par Vladimir Poutine de l'offensive militaire en Ukraine.

"Vous voulez voir la vidéo?": à l'ONU, l'échange tendu entre les ambassadeurs d'Ukraine et de Russie

Alors que Vladimir Poutine déclarait à la télévision russe le lancement d'une "opération militaire" en Ukraine, à 7500km de là, le Conseil de sécurité de l'ONU à New York tenait une réunion extraordinaire concernant la situation en Ukraine.

"Vous voulez que je vous montre la vidéo?"

Brandissant son téléphone, l'ambassadeur ukrainien à l'ONU Sergiy Kyslytsya a interpellé son homologue russe dans la foulée de l'intervention du président Poutine.

"Le président russe a déclaré la guerre. Vous voulez que je vous montre la vidéo? Monsieur l'ambassadeur, vous voulez que je le fasse? Maintenant, est-ce que je devrais le faire? Ne m'interrompez pas s'il-vous-plaît!", a-t-il lancé, d'un ton ferme.

Réaction de Vassily Nebenzia, l'ambassadeur russe à l'ONU : "Alors ne me posez pas de questions quand vous parlez".

Condamnation de la France

Par la suite, l'ambassadeur ukrainien, qui s'exprimait en anglais, s'est directement adressé à ses autres homologues présents autour de la table.

"Enfin, de toute façon, vous (la Russie, ndlr) avez déclaré la guerre. Il est de la responsabilité de cet organe de mettre un terme à cette guerre. Je lance un appel à chacun d'entre vous pour cesser cette guerre", a-t-il imploré.

Nicolas de Rivière, l'ambassadeur de France à l'ONU, a de son côté employé le terme "guerre" pour évoquer l'offensive russe, témoignant de la gravité de la situation.

"La Russie doit en être comptable devant le Conseil de sécurité. La France se joindra à ses partenaires pour préparer dans les prochaines heures une résolution condamnant la guerre conduite par la Russie", a-t-il déclaré, constituant la première réaction officielle française à l'opération russe sur son voisin ukrainien.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article