Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir de la journée du mercredi 23 mars

Publié le par franceinfo France Télévisions

La journée a notamment été marquée par l'intervention du président ukrainien Volodymyr Zelensky devant l'Assemblée nationale et le Sénat.

Une photo prise le 23 mars 2022 montre une école détruite par un bombardement aérien russe à Kharkiv, en Ukraine. (SERGEY BOBOK / AFP)

Une photo prise le 23 mars 2022 montre une école détruite par un bombardement aérien russe à Kharkiv, en Ukraine. (SERGEY BOBOK / AFP)

Sa prise de parole devant les parlementaires français était attendue. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s'est exprimé en visioconférence à l'Assemblée nationale et au Sénat, mercredi 23 mars. Au cours de son intervention, il a comparé la situation dans son pays, notamment à Marioupol et dans d'autres villes ukrainiennes, aux "ruines de Verdun, comme sur les photos de la Première Guerre mondiale que chacun et chacune a vues".

Il a également appelé au boycott du marché russe et réclamé que "les entreprises françaises quittent le marché russe", en citant les groupes Auchan, Leroy Merlin et Renault. Ces sociétés "doivent cesser d'être les sponsors de la machine de guerre russe" et "de financer le meurtre d'enfants et de femmes, le viol", a-t-il estimé. Franceinfo résume ce qu'il faut retenir des développements de la journée.

La holding de Leroy Merlin maintient ses activités en Russie

Mise sous pression par le président ukrainien, Adeo, la holding de Leroy Merlin, a répondu qu'une fermeture serait considérée comme une "faillite préméditée""ouvrant la voie à une expropriation qui renforcerait les moyens financiers de la Russie"

Dans une déclaration à l'AFP, Adeo assure en revanche avoir "décidé au début du conflit de suspendre les nouveaux investissements" en Russie, où le groupe déclare compter 45 000 collaborateurs pour une grosse centaine de magasins.

Une journaliste tuée dans un bombardement à Kiev

Une journaliste russe, Oksana Baulina, a été tuée mercredi dans un bombardement sur Kiev, a annoncé dans la soirée le média indépendant en ligne pour lequel elle travaillait, The Insider. Elle a été tuée par une roquette pendant qu'elle filmait les dommages causés par une précédente frappe sur un centre commercial de l'arrondissement de Podil, dans le nord-ouest de la capitale ukrainienne, selon un communiqué de son journal. Un autre civil a été tué et deux personnes qui accompagnaient la journaliste ont été blessées.

Russie et Ukraine se rejettent la responsabilité des blocages diplomatiques

"Les pourparlers se déroulent de façon assez difficile car la partie ukrainienne a des positions claires et de principe", a affirmé le négociateur en chef côté ukrainien, Mykhaïlo Podoliak, dans des commentaires écrits envoyés aux journalistes.

Plus tôt, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, avait lui aussi qualifié les négociations de "difficiles", tout en accusant les Ukrainiens de "changer constamment de position" et les Etats-Unis d'entraver leur déroulement. 

Près de 100 000 personnes assiégées à Marioupol

Près d'un mois après le début de l'invasion de l'Ukraine par les forces russes, "près de 100 000 personnes dans des conditions inhumaines" sont piégées dans les ruines de Marioupol, "en état de siège total, sans nourriture, sans eau, sans médicaments, sous des bombardements constants", a alerté Volodymyr Zelensky.

Kiev résiste et l'offensive russe "s'enlise"

Le maire de Kiev, Vitali Klitschko, a assuré mercredi que la résistance ukrainienne mettait à mal l'armée russe. "Près de Brovary [périphérie est de Kiev], depuis le nord se déroule une grande bataille, et selon des informations de sources officielles, la petite localité de Makariv (ouest) et la presque totalité d'Irpin (nord-ouest) sont déjà sous contrôle des soldats ukrainiens", a-t-il déclaré devant la presse. L'offensive russe en Ukraine "s'enlise malgré toutes les destructions qu'elle provoque jour après jour", a également estimé mercredi le chancelier allemand Olaf Scholz.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article