Guerre en Ukraine : des bus pour évacuer des civils de Marioupol

Publié le par franceinfo par S.Lequesne, Montage : @RevelateursFTV, L.Feuillebois - France 2 France Télévisions

Moscou a annoncé, jeudi 31 mars, un cessez-le-feu à Marioupol, en Ukraine, pour l'évacuation des civils. Ils seraient encore 160 000 sur place, à vivre au milieu des décombres.

Guerre en Ukraine : des bus pour évacuer des civils de Marioupol

Un habitant de Marioupol (Ukraine) filme, dans la matinée du jeudi 31 mars, un immeuble de son quartier qui vient d'être bombardé. Il se prépare à quitter la ville avec sa famille, et quelques bagages. "On est réveillé depuis 5 h ce matin. On a fait nos valises et on espère partir. Ce qu'on a vécu, je ne le souhaite à personne", dit-il. Le 26 mars 2022, quelques bus ont pu quitter Marioupol, mais les évacuations se faisaient jusqu'à présent au compte-gouttes. 

Évacuations prévues dès le 1er avril 

La trêve annoncée par les Russes devrait permettre, à compter du vendredi 1er avril, de multiplier les convois de réfugiés. La vice-Première ministre ukrainienne, Iryna Verechtchouk, assure que "45 bus sont partis" dans la matinée du 31 mars. L'opération prendra toutefois du temps : les bus, qui partent de Zaporijia (Ukraine), mettront plus de quatre heures à arriver. Les convois de La Croix-Rouge devront également passer des checkpoints dangereux. L'organisation se dit néanmoins prête à débuter les évacuations de civils dès vendredi. 160 000 personnes seraient toujours bloquées dans Marioupol, sans eau, nourriture ni électricité. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article