Guerre en Ukraine : l'afflux de réfugiés en Europe en cinq chiffres

Publié le par Les Echos par Sophie Amsili

La Pologne a franchi ce vendredi le cap des 2 millions d'Ukrainiens ayant franchi sa frontière. Au total, ce sont plus de 3,2 millions de personnes qui ont fui leur pays en trois semaines de conflit. Un mouvement de population inédit sur le continent depuis la Seconde guerre mondiale.

Des familles ukrainiennes arrivent à la gare d'Hendaye (Pyrénées-Atlantiques), le 9 mars. (Bob Edme/AP/SIPA)

Des familles ukrainiennes arrivent à la gare d'Hendaye (Pyrénées-Atlantiques), le 9 mars. (Bob Edme/AP/SIPA)

L'Europe n'avait pas connu un tel déplacement de population fuyant un conflit depuis la Seconde Guerre mondiale. Des millions d'Ukrainiens ont quitté leur pays depuis son invasion par les troupes russes, il y a exactement trois semaines.

Quelques chiffres rendent compte de l'ampleur de ce mouvement de population et de l'urgence humanitaire à laquelle le continent doit répondre.

Plus de 3 millions de réfugiés

Le 24 février, lorsque les premiers soldats russes pénètrent en Ukraine, près de 85.000 personnes avaient déjà fui le pays. Aujourd'hui, ce sont plus de 3 millions de réfugiés accueillis pour la plupart dans les pays limitrophes. Le tableau de bord actualisé quotidiennement par le HCR, l'agence des Nations unies en charge des réfugiés, en comptabilise ce vendredi matin précisément 3.270.662.

En moyenne, ce sont 150.000 personnes qui ont ainsi quitté chaque jour l'Ukraine. Après un pic une dizaine de jours après le début du conflit, le rythme a ralenti ces derniers jours.

La moitié sont des enfants

La grande majorité (90 %) des réfugiés sont des femmes avec des enfants, selon les autorités européennes, les hommes étant appelés à rester se battre. On recense au moins 1,4 million d'enfants ukrainiens devenus réfugiés en seulement trois semaines. Soit presque un par seconde depuis le début de la guerre, a calculé l'Unicef.

Certains ont dû prendre la route de l'exil seuls, sans parent. Ils seraient ciblés par des trafiquants, « et beaucoup d'entre eux sont actuellement introuvables », s'émeut le Groupe d'experts sur la lutte contre la traite des êtres humains du Conseil de l'Europe (Greta) dans un communiqué publié jeudi. Leur alerte fait écho aux craintes exprimées deux jours plus tôt par la commissaire aux Affaires intérieures de l'Union européenne, Ylva Johansson.

Deux réfugiés sur trois accueillis en Pologne

Les deux tiers des personnes ayant fui le conflit ont trouvé refuge en Pologne (dont un nombre encore inconnu a poursuivi son chemin vers d'autres pays).

Le cap des 2 millions de personnes ayant franchi l'un des huit points de passage transfrontaliers a été officiellement franchi ce vendredi matin, ont fait savoir les autorités polonaises . Une arrivée massive bien accueillie par la société et les autorités.

Les autres réfugiés ont franchi la frontière ukrainienne avec la Roumanie (500.000 d'entre eux), la Moldavie (350.000), la Hongrie (290.000) et la Slovaquie (230.000). Là aussi, une partie d'entre eux a poursuivi son chemin vers d'autres pays. Seule une petite minorité a gagné la Russie ou le territoire de son allié biélorusse.

Guerre en Ukraine : l'afflux de réfugiés en Europe en cinq chiffres

« Au rythme actuel d'afflux de réfugiés, les capacités d'accueil des pays voisins sont éprouvées et poussées à leur limite », a alerté jeudi un des cadres du HCR, Raouf Mazou, appelant à davantage d'aide internationale.

Environ 20.000 personnes en France

Environ 20.000 réfugiés d'Ukraine sont désormais répertoriés en France, dont 4.600 sont hébergés, selon l'Office Français de l'Immigration et de l'Intégration , qui cite des chiffres du ministère de l'Intérieur.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a assuré lundi, lors d'un déplacement d'Emmanuel Macron dans un centre d'accueil du Maine-et-Loire, que la France était en capacité d'en accueillir jusqu'à 100.000 , voire davantage.

Et 2 millions de déplacés internes

A ces chiffres s'ajoutent les personnes ayant fui leur domicile et qui sont restées à l'intérieur des frontières ukrainiennes. Ces déplacés qui ont aussi besoin d'assistance humanitaire.

Avant l'invasion russe, le conflit dans l'est du pays avait déjà entraîné le déplacement de 850.000 personnes. Leur nombre est désormais estimé à plus de 2 millions par le HCR.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article