Guerre en Ukraine : la Russie n'utilisera l'arme nucléaire qu'en cas de "menace existentielle", assure le Kremlin

Publié le par franceinfo avec AFP France Télévisions

Les opérations au 27e jour de guerre "se poursuivent de façon strictement conforme à ce qui était prévu", a également affirmé Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin à CNN.

Un piéton traverse un pont devant le Kremlin, à Moscou (Russie), le 22 mars 2022. (AFP)

Un piéton traverse un pont devant le Kremlin, à Moscou (Russie), le 22 mars 2022. (AFP)

Moscou n'utilisera l'arme nucléaire en Ukraine qu'en cas de "menace existentielle" contre la Russie, a déclaré mardi 22 mars le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov sur la chaîne CNN International. Il a assuré que la Russie avait "une doctrine de sécurité intérieure, cela est public, vous pouvez y lire toutes les raisons pour l'utilisation des armes nucléaires. Et s'il s'agit d'une menace existentielle pour notre pays, alors elles peuvent être utilisées en accord avec notre doctrine". Les opérations au 27e jour de guerre "se poursuivent de façon strictement conforme à ce qui était prévu", a également affirmé Dmitri Peskov.

Quelques jours après le début de la guerre lancée le 24 février, et alors que l'armée russe rencontrait une résistance inattendue de la part des forces de sécurité ukrainiennes, le président russe avait mis en alerte toutes les composantes de la force de dissuasion nucléaire, déclenchant un chœur de protestations internationales.

Les craintes portent notamment sur la possible utilisation par Moscou d'armes nucléaires de petite dimension. "Nous surveillons ceci quotidiennement et du mieux que nous pouvons. Nous n'avons rien vu qui nous conduise à conclure que nous devons changer notre posture stratégique de dissuasion", a commenté mardi le porte-parole du Pentagone, John Kirby.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article