Guerre en Ukraine : Les (énormes) réserves d’or et de devises russes atténueront-elles les sanctions ?

Publié le par 20 Minutes avec Statista

« PRÉVOYANCE » Chaque semaine, « 20 Minutes » met en lumière une infographie créée par son partenaire Statista

Moscou accumule des réserves d'or et de devises depuis plusieurs années — Flaart / Pixabay

Moscou accumule des réserves d'or et de devises depuis plusieurs années — Flaart / Pixabay

Le fait que l’UE et le G7 aient bloqué les transactions de la Banque centrale russe sur leur sol devait empêcher la fédération de Russie de « piocher » dans ses réserves pour financer le conflit en Ukraine… Sauf qu’une bonne partie de celles-ci est localisée à Moscou et en Chine !

Le « coup » infligé à Moscou ne sera donc peut-être pas fatal, d’autant que les réserves d’or et de devises que la Russie accumule depuis des années sont colossales. De là à penser que Vladimir Poutine avait anticipé les sanctions économiques auxquelles il exposerait son pays en envahissant l’Ukraine, il n’y a qu’un pas…

Une croissance de plus de 40 % sur quatre ans

En tout cas, les données de la Banque centrale de Russie montrent que ses réserves sont passées de près de 448 milliards de dollars début 2018 à environ 630 milliards de dollars début 2022, ce qui correspond à une croissance de 41 %. « De quoi payer toutes les importations du pays pendant un an sans que la Russie n’ait besoin d' exporter quoi que ce soit », explique Jörg Krämer, économiste en chef de la Commerzbank.

Guerre en Ukraine : Les (énormes) réserves d’or et de devises russes atténueront-elles les sanctions ?

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article