Guerre en Ukraine : les Etats-Unis et leurs alliés mettent la Russie au ban du commerce international

Publié le par franceinfo avec AFP France Télévisions

Joe Biden a annoncé suspendre l'importation de produits issus de "secteurs phares de l'économie russe, notamment les produits de la mer, la vodka et les diamants". Les exportations de produits de luxe seront également interdites.

Le président américain Joe Biden, à Philadelphie (Etats-Unis), le 11 mars 2022.  (JIM WATSON / AFP)

Le président américain Joe Biden, à Philadelphie (Etats-Unis), le 11 mars 2022. (JIM WATSON / AFP)

Les Etats-Unis ont encore poussé le curseur des sanctions contre Moscou, en décidant, vendredi 11 mars, d'exclure la Russie du régime de réciprocité régissant le commerce mondial, ce qui ouvre la voie à l'imposition de tarifs douaniers punitifs en réponse à l'invasion de l'Ukraine"Les Etats-Unis, nos alliés et partenaires continuent de travailler de concert pour accroître les pressions économiques sur [Vladimir Poutine] et isoler davantage la Russie sur la scène mondiale", a déclaré le président américain depuis la Maison Blanche.

Joe Biden a en outre annoncé l'interdiction d'importations de "secteurs phares de l'économie russe, notamment les produits de la mer, la vodka et les diamants". Dans la foulée de cette annonce, le département américain du Commerce a annoncé interdire les exportations de produits de luxe, dont les bijoux, voitures, vêtements et antiquités, à destination de la Russie et de la Biélorussie.

Un nouveau coup à l'économie russe  

L'Union européenne a emboîté le pas de Washington, en annonçant à son tour une interdiction de l'exportation de ses propres produits de luxe. L'UE et le G7 se sont par ailleurs joints à Washington pour révoquer le statut dit de "nation la plus favorisée" dont bénéficie Moscou, qui facilite le libre-échange de biens et services.

En ce qui concerne les Etats-Unis, la Russie rejoindra ainsi Cuba et la Corée du Nord, seuls pays exclus par la première puissance mondiale du principe de réciprocité qui fonde l'essentiel des relations commerciales internationales.

Les échanges commerciaux entre les Etats-Unis et la Russie sont certes limités mais cette décision est un nouveau coup dur porté à l'économie russe. L'an dernier, les Etats-Unis ont importé pour quelque 30 milliards de dollars de produits russes – dont 17,5 milliards de dollars de pétrole brut, une marchandise sur laquelle Washington vient tout juste de décréter un embargo pur et simple.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article