Guerre en Ukraine : les Etats-Unis rejettent la proposition de la Pologne de lui remettre ses avions Mig-29 pour aider l'Ukraine

Publié le par franceinfo avec AFP France Télévisions

La Pologne avait affirmé mardi être "prête à déplacer sans délai et gratuitement tous ses avions Mig-29 sur la base de Ramstein (en Allemagne) et à les mettre à la disposition du gouvernement des Etats-Unis", selon un communiqué du ministère polonais des Affaires étrangères.

Le porte-parole du Pentagone, John Kirby, lors d'une conférence de presse lundi 7 mars 2022 à Arlington, aux Etats-Unis. (ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Le porte-parole du Pentagone, John Kirby, lors d'une conférence de presse lundi 7 mars 2022 à Arlington, aux Etats-Unis. (ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Les Etats-Unis ne veulent pas risquer une escalade du conflit en Ukraine. Washington a rejeté mardi 8 mars la proposition de la Pologne de mettre ses avions Mig-29 à sa disposition. Les Américains pourraient ensuite les livrer aux Ukrainiens pour les aider face à l'invasion de la Russie. "Nous ne pensons pas que la proposition de la Pologne soit viable", a déclaré le porte-parole du Pentagone John Kirby dans un communiqué. "La perspective d'avions de combat, à la disposition du gouvernement des Etats-Unis, partant d'une base Etats-Unis/Otan en Allemagne pour voler vers un espace aérien disputé avec la Russie au-dessus de l'Ukraine suscite de sérieuses préoccupations pour l'ensemble de l'Otan", a-t-il ajouté.

L'Otan ne veut pas risquer une implication

Plus tôt dans la journée de mardi, la Pologne avait affirmé être "prête à déplacer sans délai et gratuitement tous ses avions Mig-29 sur la base de Ramstein (en Allemagne) et à les mettre à la disposition du gouvernement des Etats-Unis", avait assuré un communiqué du ministère polonais des Affaires étrangères. Une proposition qui avait surpris les Etats-Unis. Outre-Atlantique, on s'inquiète d'un risque d'accrochage entre l'Otan et des forces russes. Cela pourrait dégénérer si Vladimir Poutine considérait une telle assistance militaire comme une implication directe de l'Otan dans le conflit. Par ailleurs, 

Dimanche, le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken avait déclaré, lors d'une visite en Moldavie, que les Etats-Unis "travaillaient activement" sur un tel accord avec Varsovie. Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a insisté mardi soir, lors d'une conférence de presse à Oslo, sur le fait que "la Pologne n'est pas partie à cette guerre et l'Otan n'est pas partie à cette guerre". "C'est pourquoi toute décision de livrer des armes offensives doit être prise par l'Otan tout entière, sur la base d'unanimité", a-t-il poursuivi. Pour le gouvernement américain, "la décision de transférer ou non des avions polonais à l'Ukraine revient au final au gouvernement polonais", a estimé John Kirby dans son communiqué. "Nous allons poursuivre les consultations avec la Pologne et les autres alliés de l'Otan sur ce sujet et ses difficultés logistiques", a-t-il conclu.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article