Guerre en Ukraine : pourquoi les entreprises françaises restent-elles en Russie ?

Publié le par franceinfo par V.Frédéric - France 3 France Télévisions

Plusieurs groupes français, comme Danone, Decathlon ou Leroy Merlin, persistent à rester en Russie et sont accusés par l'Ukraine d'être des "sponsors de la guerre". Présent sur le plateau du 19/20, jeudi 24 mars, le journaliste Viktor Frédéric apporte son éclairage. 

Guerre en Ukraine : pourquoi les entreprises françaises restent-elles en Russie ?

Les groupes français qui poursuivent leur activité en Russie alimentent-ils les caisses de Vladimir Poutine ? "En réalité, c'est assez difficile de savoir précisément quelle est la somme versée par ces entreprises à l'État russe chaque année. Le meilleur moyen de se faire une idée est de regarder leur chiffre d'affaires réalisé en Russie", explique le journaliste Viktor Frédéric, présent, jeudi 24 mars, sur le plateau du 19/20. Il s'élève par exemple à 3,2 milliards d'euros pour Auchan en 2021, et 4,2 milliards d'euros pour Leroy Merlin en 2020. 

Le dilemme des entreprises françaises 

"Des sommes énormes, qui génèrent forcément des impôts, des taxes", auxquels s'ajoutent les cotisations sur salaires, ajoute le journaliste. "Au total, ce serait suffisant pour représenter plusieurs dizaines de millions d'euros, selon nos informations, chaque année", conclut-il. Certaines entreprises assurent que quitter la Russie reviendrait à "faire un cadeau" au Kremlin, car elles risqueraient l'expropriation et enrichiraient ainsi l'État russe. D'autres promettent des contreparties, comme Danone, qui a annoncé qu'elle reverserait les bénéfices réalisés durant la guerre à des associations humanitaires œuvrant en Ukraine. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article