Isère : le corps d’Amandine Terrasse a été retrouvé dix mois après sa disparition

Publié le par France 3 Auvergne-Rhône-Alpes Écrit par MCP

En mai 2021, Amandine Terrasse s’était volatilisée après avoir quitté son domicile à Eybens, en Isère. Des ossements retrouvés par un randonneur en février dernier viennent d’être analysés : il s’agit bien de ceux de la mère de famille de 44 ans.

Illustration. Cette femme de 44 ans avait disparu en mai 2021, à Eybens (Isère) et n'avait plus donné signe de vie depuis. • © Lionel Vadam/MaxPPP

Illustration. Cette femme de 44 ans avait disparu en mai 2021, à Eybens (Isère) et n'avait plus donné signe de vie depuis. • © Lionel Vadam/MaxPPP

C’est dans une forêt de Poisat, à quelques kilomètres seulement d’Eybens, que le corps d’Amandine Terrasse a été découvert par un promeneur le 14 février dernier.

"Les résultats des analyses génétiques récemment parvenus au juge d’instruction en charge de l’enquête ont permis de confirmer l’identification", a déclaré ce mardi 15 mars Eric Vaillant, procureur de la République de Grenoble, confirmant une information du Dauphiné Libéré.  

Portée disparue depuis mai 2021

Cette Iséroise de 44 ans était portée disparue depuis le 3 mai 2021. Mère de deux enfants, elle avait quitté son domicile situé à Eybens pour se rendre à Grenoble en transport en commun.  

Décrite comme dépressive, la quadragénaire devait récupérer l’un de ses enfants à la crèche mais ne s’était jamais présentée. Ne parvenant pas à la joindre, son mari avait fini par donner l’alerte.  

Suite à la découverte de son corps, "les constatations des gendarmes ont permis de conclure à un suicide", a précisé le Parquet.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article