Pourquoi Poutine parle-t-il de «dénazification» de l’Ukraine ?

Publié le par La Voix du Nord Propos Recueillis Par Béatrice Quintin - Vidéo Lisa Lasselin

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé une intervention militaire en Ukraine le 24 février 2022.

Le président russe Vladimir Poutine a annoncé une intervention militaire en Ukraine le 24 février 2022.

– Que s’est-il passé en Ukraine pendant la Seconde Guerre mondiale ?

« Pendant la Seconde Guerre mondiale, après l’invasion de l’Union soviétique par les nazis, l’Ukraine se retrouve assez vite occupée. Elle va alors voir se développer un certain nombre de courants assez contradictoires mais qui vont opposer toute une partie des Ukrainiens qui va participer à la résistance, au maquis, au mouvement des partisans du côté du pouvoir soviétique mais aussi un certain nombre des Ukrainiens qui va plutôt prendre le parti de l’Allemagne nazie, avec des motivations variées – anticommunisme, nationalisme ukrainien, et parfois aussi antisémitisme –, ce qui fait que les forces d’occupation nazies vont trouver un certain nombre de soutiens en Ukraine. »

– Quel impact sur les relations russo-ukrainiennes ?

« À partir de cette réalité historique s’est développé ensuite un objet politique très débattu qui fait que de plus en plus fréquemment, on voit du côté russe une association systématique entre tenants du nationalisme ukrainien et nazis. On retrouve cette association dans la couverture médiatique actuelle donnée en Russie mais cela fait en fait plusieurs années que les nationalistes ukrainiens sont systématiquement présentés comme nazis. Par glissement, c’est ensuite l’État ukrainien lui-même qui est systématiquement présenté comme un état fasciste, comme un état ‘‘nazi’’ qui accomplirait un certain nombre de crimes de masse contre les populations russophones en Ukraine voire un génocide. Dans cette assimilation, cette confusion historique, la Russie a parfois été aidée par les ambiguités des ultranationalistes ukrainiens qui en effet ont des positions qui peuvent être très contestables mais qui ne représentent qu’une minorité très limitée en Ukraine actuellement. »

– Comment l’Ukraine réagit-elle à ce discours ?

« À l’inverse, le pouvoir ukrainien, dans ses déclarations, insiste sur le fait que l’Ukraine a été une des zones martyres de la Seconde Guerre mondiale. Quand le président Volodomir Zelensky évoquait Kiev dans l’une de ses déclarations, il l’évoquait comme la « ville héroïque . La ville de Kiev a effectivement reçu après la Seconde Guerre mondiale de l’URSS ce titre qui visait à reconnaître les souffrances de la population de Kiev et la participation à l’effort de guerre soviétique. Il cherche ainsi à donner une autre image de l’Ukraine et à montrer qu’elle a été une des terres de lutte. Il essaye ainsi de mettre en avant les points communs entre Ukrainiens et Russes et d’appeler à une forme de sursaut de la population russe contre cette attaque qui vise l’Ukraine. »

Des questions ?

Vous cherchez une réponse à une question d’actualité ou à un problème pratique ? Vous doutez de la véracité d’une information ? Envoyez-nous vos questions ici et consultez nos réponses sur La Voix vous répond. Vous pouvez aussi rejoindre notre groupe Facebook La Voix solidaire : ensemble, trouvons les réponses à vos questions ou nous contacter par e-mail à lavoixvousrepond@lavoixdunord.fr

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article