Sanctions contre la Russie : Vladimir Poutine met en garde contre une inflation mondiale des prix alimentaires

Publié le par franceinfo avec AFP France Télévisions

"Si ça continue comme ça, cela aura des conséquences sérieuses", a avancé le président russe, jeudi.

Le président russe Vladimir Poutine, à Moscou, la capitale de la Russie, le 10 mars 2022. (MIKHAIL KLIMENTYEV / SPUTNIK / AFP)

Le président russe Vladimir Poutine, à Moscou, la capitale de la Russie, le 10 mars 2022. (MIKHAIL KLIMENTYEV / SPUTNIK / AFP)

Les sanctions occidentales visant la Russie à cause du conflit en Ukraine vont finalement toucher l'ensemble de la planète, selon le président russe. Vladimir Poutine estime que les mesures prises risquent d'entraîner une inflation mondiale des prix de l'alimentation, car la Russie ne pourra plus exporter suffisamment d'engrais. "Si ça continue comme ça, cela aura des conséquences sérieuses (...) pour le secteur alimentaire dans l'ensemble, la hausse de l'inflation sera inévitable", a-t-il déclaré lors d'une réunion gouvernementale, jeudi 10 mars.

Par quel mécanisme une inflation mondiale pourrait survenir ? Les engrais russes ne sont pas directement touchés par les sanctions, mais les secteurs de la finance et de la chaîne logistique le sont, ce qui affecte les capacités de la Russie à exporter. "Si on continue de nous créer des problèmes pour financer ce travail, l'assurer, dans la logistique, la livraison de nos produits (...) alors les prix vont augmenter toujours plus, et cela va se ressentir sur le prix du produit final, les produits alimentaires", a avancé le chef du Kremlin.

La Russie et la Biélorussie, qui est également lourdement sanctionnée, sont d'importants fournisseurs mondiaux d'engrais minéraux et approvisionnent aussi bien l'Europe que l'Amérique du Sud. Après l'annonces des différents trains de mesures, le ministère russe de l'Industrie a recommandé aux producteurs d'engrais russes de suspendre temporairement leurs exportations.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article