Ukraine : le port stratégique de Marioupol soumis à un blocus des forces russes

Publié le par Europe 1 avec AFP

Le port stratégique de Marioupol, dans l'est de l'Ukraine, est soumis à un "blocus" de l'armée russe et à des attaques "impitoyables", a indiqué samedi le maire, appelant à l'instauration d'un couloir humanitaire.

Ukraine : le port stratégique de Marioupol soumis à un blocus des forces russes

Le port stratégique de Marioupol, dans l'est de l'Ukraine, est soumis à un "blocus" de l'armée russe et à des attaques "impitoyables", a indiqué samedi le maire, appelant à l'instauration d'un couloir humanitaire.

Mise en place d'un cessez-le-feu

"Pour l'instant nous cherchons des solutions aux problèmes humanitaires et tous les moyens possibles pour sortir Marioupol du blocus", a indiqué Vadim Boïtchenko, dans un message publié vers minuit locale (22H00 GMT) sur le compte Telegram de la mairie. 

"Notre priorité est la mise en place d'un cessez le feu pour que nous puissions rétablir les infrastructures vitales et mettre en place un couloir humanitaire pour faire venir des aliments et des médicaments dans la ville", a-t-il poursuivi.

Des attaques "impitoyables"

La prise par Moscou de cette ville de quelque 450.000 habitants, située au bord de la mer d'Azov, serait un important tournant dans l'invasion de l'Ukraine. Elle permettrait de faire la jonction entre les forces russes venues de la Crimée annexée, qui ont déjà pris les ports clés de Berdiansk et Kherson, et les troupes séparatistes et russes dans le Donbass.

Jeudi, le maire de Marioupol avait été accusé les troupes russes de vouloir assiéger la ville, en détruisant des ponts et des trains pour empêcher les habitants de partir. "Depuis cinq jours, notre ville natale, notre famille d'un demi million d'habitants, subit des attaques impitoyables", a-t-il écrit samedi matin, tout en appelant à poursuivre la résistance.

Selon lui, la ville est défendue par des unités de l'armée ukrainienne, de la Garde nationale, du régiment ultra-nationaliste Azov, des gardes-frontières et de l'infanterie de marine.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article