Guerre en Ukraine : les corps de trois hommes les mains liées retrouvés enterrés près de Boutcha

Publié le par Sud-Ouest avec AFP

Les corps ont été retrouvés dans une fosse à Myrotske, un village proche de Boutcha, devenue un symbole des atrocités de la guerre en Ukraine
 Les corps de trois hommes ont été retrouvés à Myrotske, un village proche de Boutcha. © Crédit photo : YASUYOSHI CHIBA/AFP

Les corps de trois hommes ont été retrouvés à Myrotske, un village proche de Boutcha. © Crédit photo : YASUYOSHI CHIBA/AFP

Les corps de trois hommes visiblement torturés et tués par balle ont été retrouvés ce samedi dans une fosse à proximité de Boutcha, les mains liées et les yeux bandés, a annoncé la police de Kiev.

« Les victimes ont été torturées pendant longtemps […] Finalement, chacun d’eux a reçu une balle dans la tempe », a indiqué dans un communiqué le chef de la police de Kiev, Andriï Nebytov. « Les victimes avaient les mains liées, des vêtements autour du visage pour qu’ils ne voient rien et certains avaient des bâillons dans la bouche. »

10 soldats russes mis en examen

Les corps de ces trois hommes ont été retrouvés à Myrotske, un village proche de Boutcha, ville proche de Kiev devenue un symbole des atrocités de la guerre en Ukraine et dans laquelle de nombreux cadavres de civils ont été découverts. « D’après les données préliminaires, les occupants ont essayé de cacher les traces de leurs violences, donc ils ont jeté les corps dans une fosse et les ont recouverts de terre », a précisé Andriï Nebytov.

Kiev accuse les forces russes d’avoir commis des massacres après la découverte de dizaines de cadavres portant des vêtements civils dans ces localités occupées puis abandonnées par l’armée russe autour de Kiev.

Cette semaine, la justice ukrainienne a mis en examen dix soldats d’une brigade russe en poste dans la région durant leur brève occupation, désormais recherchés pour « traitement cruel de civils et d’autres violations de la loi et des coutumes de la guerre ».

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article