Le dirigeant hongrois Viktor Orban a proposé à Vladimir Poutine de déclarer un "cessez-le-feu immédiat"

Publié le par franceinfo avec AFP France Télévisions

Il a ajouté l'avoir invité à venir à Budapest pour des discussions avec les dirigeants ukrainien, français et allemand. 

Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, à Budapest (Hongrie), le 6 avril 2022.  (ATTILA KISBENEDEK / AFP)

Le Premier ministre hongrois, Viktor Orban, à Budapest (Hongrie), le 6 avril 2022. (ATTILA KISBENEDEK / AFP)

Le Premier ministre nationaliste hongrois Viktor Orban a annoncé, mercredi 6 avril, avoir suggéré au président russe Vladimir Poutine, dont il est proche, de déclarer un "cessez-le-feu immédiat" et de discuter avec les dirigeants ukrainien, français et allemand. "Il a dit oui, mais avec des conditions", a assuré Viktor Orban, sans donner plus de détails.

"Nous n'enverrons pas d'armes à l'Ukraine"

La Hongrie, membre de l'UE et de l'Otan, n'a pas nommément condamné Vladimir Poutine depuis le début de l'offensive militaire russe, même si elle a condamné l'invasion de l'Ukraine"Ce qui est certain, c'est que nous n'enverrons pas d'armes à l'Ukraine. Nous ne cèderons pas à la pression pour étendre les sanctions aux pétrole et gaz russe", a insisté Viktor Orban.

Interrogé sur la ville ukrainienne de Boutcha, au nord-ouest de Kiev, où des dizaines de cadavres ont été découverts la semaine dernière, il s'est démarqué de la vague de condamnations occidentales. "De toutes les atrocités, je pense qu'il faut les examiner toutes, nous vivons dans une ère de manipulation massive", a-t-il affirmé. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article