Tarn-et-Garonne : Denis Roger, ancien maire et conseiller départemental de Verdun est mort

Publié le par La Dépêche

Maire de Verdun-sur-Garonne pendant vingt-cinq ans et conseiller départemental près de trente ans, Denis Roger était une figure majeure de la vie politique tarn-et-garonnaise. II s’est éteint, ce samedi matin, à l’âge de 70 ans.

Denis Roger avait été fait chevalier de la Légion d'honneur en mars 2017 DDM - DDM

Denis Roger avait été fait chevalier de la Légion d'honneur en mars 2017 DDM - DDM

Le passionné de combats politiques n’aura pas réussi sa dernière bataille contre la maladie. Denis Roger, maire de Verdun-sur-Garonne sans discontinuer de 1989 à 2014 et conseiller départemental de 1994 à 2021, est décédé, ce samedi matin 9 avril.

L’élu radical de gauche et médecin généraliste à Verdun-sur-Garonne, âgé de 70 ans, s’était mis en retrait de la vie politique depuis un an et demi pour des raisons de santé. « La décision de ne pas me représenter n’a pas été facile à prendre. J’ai le sentiment de tourner la page d’une belle aventure humaine et familiale puisque j’ai succédé à mon père sur ce canton de Verdun-sur-Garonne en 1994 », avait-il déclaré dans un entretien qu’il nous avait accordé, quelques jours seulement avant les élections départementales de juin 2021.

L’intérêt général comme boussole

Son humour, son franc-parler, ses convictions républicaines sont louées. Épris de la « chose publique » depuis son plus jeune âge, il était un homme de terrain avant tout, prêt à serrer des mains jusqu’à plus soif, à enchaîner réunions sur meetings politiques, avec toujours l’intérêt général comme seule boussole.

Profondément apprécié par ses pairs, il conjuguait ses éminentes compétences avec une inépuisable chaleur humaine, toujours préoccupé par le bien-être quotidien des habitants de Verdun-sur-Garonne et de son canton.

Au-delà de toutes les réalisations, Denis Roger a véritablement transformé Verdun-sur-Garonne qui compte près de 5 000 habitants aujourd’hui, contre 2 600 à son arrivée. La Maison des jeunes et de la culture (MJC), l’une des plus importantes sur toute l‘ancienne région Midi-Pyrénées, la maison de retraite de Verdun-sur-Garonne, deux déchetteries, la construction du nouveau collège qu’il a mis sur rail, le pont sur le Garonne qui a été inauguré en 2012… resteront parmi ses plus beaux projets. Il a fait de Verdun une commune bien aménagée, équipée, propre et fleurie.

En mars 2017, Jean-Michel Baylet ministre de l’Aménagement du Territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales lui avait remis les insignes de chevalier de la Légion d’honneur. 

À Verdun-sur-Garonne, jour de scrutin présidentiel comme partout, l’émotion était palpable ce dimanche. Toute une commune pleure son ancien maire et conseiller départemental.

Denis Roger laisse une famille dans la tristesse, une épouse, Françoise, une fille Lalie et deux petits enfants Martin et Héliette.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article