Cisjordanie : une journaliste d'Al-Jazeera est morte au cours d'une opération israélienne

Publié le par franceinfo par M.Burgot, L.De Villepin, Y.Kadouch - France 2 France Télévisions

Mercredi 11 mai, Shireen Abu Akleh, journaliste pour Al-Jazeera, a été tuée alors qu'elle travaillait en Cisjordanie occupée. Des témoins affirment qu'elle aurait été touchée par l'armée israélienne. 

Cisjordanie : une journaliste d'Al-Jazeera est morte au cours d'une opération israélienne

À Jénine, en Cisjordanie occupée, des journalistes se retrouvent au milieu de tirs entre l'armée israélienne et des factions armées palestiniennes. Au sol, se trouve le corps sans vie d'une reporter de la chaîne Al-Jazeera, Shireen Abu Akleh. Celle-ci portait un gilet pare-balles et un casque, avant d'être touchée par une balle au visage qui l'a tuée. Shatha Hamad, sa collègue journaliste présente à ses côtés au moment de sa mort, affirme que ce sont des tirs israéliens qui les ont visées. "À chaque fois que nous essayions d'approcher son corps, les soldats israéliens tiraient vers nous", raconte-t-elle.  

Des responsables inconnus  

Un autre journaliste palestinien, blessé à côté de la reporter, avance la même version. "Il y a des indications montrant que Mme Abu Akleh a été tuée par un tir de terroristes palestiniens", déclare de son côté Lior Haiat, porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères. Les responsables de la mort de cette journaliste américano-palestinienne ne sont toujours pas connus. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article