Damien Abad : une première affaire qui embarrasse déjà le gouvernement

Publié le par franceinfo par S. Cimino F. Pairaud - France 3 France Télévisions

Après les accusations de viols concernant Damien Abad, le malaise est réel au sein de la classe politique. Les réactions sont nombreuses dimanche 22 mai.  

Damien Abad : une première affaire qui embarrasse déjà le gouvernement

C'est une affaire dont la Première ministre se serait bien passée, celle de l’accusation de viol par Damien Abad, fraîchement nommé ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées. Avant les nominations des ministres, les profils ont pourtant été passés au crible. Une information ne serait pas arrivée jusqu’à Matignon, celle d’une femme qui se dit victime d’un viol, adressée mi-mai aux directions des Républicains et de La République. "Bien évidemment, je n’étais pas au courant. Je vais être très claire sur tous ces sujets de harcèlement, d'agressions sexuelles, il ne peut y avoir aucune impunité", a affirmé la Première ministre.  

De nombreuses réactions politiques  

L’insoumis Jean-Luc Mélenchon a comparé la situation de Damien Abad à celle de Taha Bouhafs, écarté dernièrement des législatives par LFI après des accusations de harcèlement et de violences sexuelles. Le numéro 1 d’Europe Écologie-Les Verts Julien Bayou s’étonne quant à lui que Damien Abad ait pu être nommé ministre. 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article