Gouvernement : premier Conseil des ministres pour Elisabeth Borne ce lundi

Publié le par France Bleu par Mélanie Juvé, France Bleu

Elisabeth Borne et son nouveau gouvernement se réuniront en Conseil des ministres pour la première fois ce lundi 23 mai. De nombreux dossiers attendent les ministres, dont la réforme des retraites à nouveau justifiée par la Première ministre ce week-end.

Elisabeth Borne et son gouvernement seront réunis en Conseil des ministres lundi 23 mai. © Maxppp - CHRISTOPHE PETIT TESSON/EPA/MaxPPP

Elisabeth Borne et son gouvernement seront réunis en Conseil des ministres lundi 23 mai. © Maxppp - CHRISTOPHE PETIT TESSON/EPA/MaxPPP

Pouvoir d'achat, réforme des retraites, planification écologique... ce sont les principaux dossiers sur la table du nouveau gouvernement d'Elisabeth Borne, réuni en Conseil des ministres ce lundi, au lieu du traditionnel mercredi. 

Pouvoir d'achat 

L'une des premières préoccupations du nouveau gouvernement sera de s'atteler au sujet du pouvoir d'achat et l'inflation. "La première des urgences est celle des salaires et du pouvoir d'achat", avaient insisté huit syndicats de la fonction publique dans une lettre ouverte adressée au président et à Elisabeth Borne, au lendemain de sa nomination de Première ministre. Ces injonctions sont lancées alors que l'inflation a continué à s'accélérer ces derniers mois: en avril, les prix à la consommation ont progressé de 4,8% sur un an d'après l'Insee. De son côté, Bercy indique continuer toujours à travailler sur un nouveau volet de mesures pour tenter d'améliorer le pouvoir d'achat des Français.

La réforme des retraites et la planification écologique

Autre sujet sur lequel va devoir plancher lundi le nouveau gouvernement, et le nouveau ministre du Travail Olivier Dussopt, c'est la réforme contestée des retraites. Dans un entretien au JDD, Elisabeth Borne a défendu une nouvelle fois le projet de réforme des retraites qu'elle juge "nécessaire". "Ceux qui voudraient faire croire (que la réforme des retraites) n'est pas indispensable ne disent pas la vérité aux Français", affirme la cheffe du gouvernement.

"Si on veut préserver le système de retraite par répartition, auquel nos concitoyens sont attachés, il faudra progressivement travailler un peu plus longtemps".

Concernant la planification écologique, dont est aussi chargée Elisabeth Borne, ce devrait être aussi un sujet central. Lors de la passation de pouvoir avec Jean Castex, elle avait appelé à "agir plus vite et plus fort" face "au défi climatique et écologique".

Le sujet Damien Abad

Un premier Conseil des ministres entaché par les accusations de viol à l'encontre de Damien Abad, nouveau ministre des Solidarités, de l'Autonomie et des Personnes handicapées. L'Observatoire des violences sexistes et sexuelles en politique a bien envoyé un "signalement par mail" à La République en Marche et Les Républicains concernant Damien Abad. 

Elisabeth Borne, a indiqué avoir "découvert l'article de Mediapart" samedi, et s'en est remise à la justice : "Je n'ai pas plus d'éléments que le fait que l'affaire a été classée sans suite, je peux vous assurer que s'il y a de nouveaux éléments, si la justice est à nouveau saisie, on tirera toutes les conséquences de cette décision".

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article