Guerre en Ukraine : Des « offensives inefficaces » sur terre à l'hégémonie en mer, l'avancée des forces russes en infographies

Publié le par 20 Minutes avec AFP

Guerre en Ukraine : Des « offensives inefficaces » sur terre à l'hégémonie en mer, l'avancée des forces russes en infographies

Carte de la situation en Ukraine au 6 mai à 9 heures (heure française). — Simon MALFATTO, Sophie RAMIS, Kenan AUGEARD / AFP

Carte de la situation en Ukraine au 6 mai à 9 heures (heure française). — Simon MALFATTO, Sophie RAMIS, Kenan AUGEARD / AFP

  • Les forces russes continuent leur avancée dans le sud et l’est de l’Ukraine. Severodonetsk, l’une des villes d’importance du Donbass encore sous contrôle ukrainien, est « quasiment encerclée ».
  • A Marioupol, Kiev accuse Moscou de ne pas respecter le cessez-le-feu qui doit courir jusqu’à samedi et de pilonner l’immense aciérie Azovstal où subsistent les dernières forces ukrainiennes.
  • Après un record historique en mars, les prix mondiaux des denrées alimentaires sont légèrement redescendus en avril. L’Ukraine est l’un des greniers du monde et la guerre risque d’entraîner des famines jusqu’à l’autre côté du globe.

L’armée russe continue son offensive sur l’Ukraine. Face à la résistance ukrainienne, Moscou a décidé de concentrer ses forces à l’est et au sud du pays où les combats font rage. 20 Minutes fait le point sur la guerre en Ukraine en quatre infographies.

La progression des forces russes au 72e jour de guerre

Carte de la situation en Ukraine au 6 mai à 9 heures (heure française). - Simon MALFATTO, Sophie RAMIS, Kenan AUGEARD / AFP

Carte de la situation en Ukraine au 6 mai à 9 heures (heure française). - Simon MALFATTO, Sophie RAMIS, Kenan AUGEARD / AFP

Les forces russes avancent dans le sud et l’est de l’Ukraine. Severodonetsk, l’une des villes d’importance du Donbass encore sous contrôle ukrainien, est « quasiment encerclée » par les troupes de Moscou et les séparatistes prorusses qui essaient d’en prendre le contrôle total, a indiqué le maire de la ville. 

Sur l’ensemble du front au 72e jour de la guerre, les efforts russes pour arracher des succès de prestige avant les célébrations du 9-Mai marquant la victoire de l’Armée rouge sur l’Allemagne nazie semblent piétiner, selon des experts. « Les forces russes ont poursuivi leurs opérations offensives inefficaces au sud de Kharkiv, dans les régions de Donetsk et de Lougansk sans enregistrer de gains territoriaux significatifs au cours des dernières 24 heures », a estimé jeudi soir l’ISW (Institut pour l'étude de la guerre).

Zoom sur Marioupol

La situation à Marioupol. - Valentina BRESCHI, Sylvie HUSSON / AFP

La situation à Marioupol. - Valentina BRESCHI, Sylvie HUSSON / AFP

Plus au Sud, près de 500 civils au total ont pu être évacués ces derniers jours de la ville assiégée de Marioupol  (sud-est), ont indiqué les autorités ukrainiennes. Les évacuations se poursuivaient ce vendredi. 

Les informations sur la situation dans l’aciérie Azovstal de Marioupol, où vivent retranchés dans d’immenses galeries souterraines civils et combattants, restent contradictoires. Kiev affirme que les forces russes poursuivent leur offensive tandis que Moscou assure respecter le cessez-le-feu déclaré de jeudi à samedi. « Une voiture a été visée par les Russes avec un missile guidé antichar. Cette voiture se dirigeait vers des civils pour les évacuer de l’usine », a assuré le régiment Azov, qui défend l’aciérie. « Un combattant a été tué et six blessés, a-t-il ajouté. L’ennemi continue de violer tous les accords et de ne pas respecter les garanties de sécurité des évacuations de civils ».

Légère baisse des prix alimentaires

Indice des prix FAO et indice des prix par denrées, jusqu'en avril 2022 - Sophie RAMIS, Erin CONROY / AFP

Indice des prix FAO et indice des prix par denrées, jusqu'en avril 2022 - Sophie RAMIS, Erin CONROY / AFP

Le rendement de la prochaine moisson de blé en Ukraine devrait chuter d’au moins 35 % comparé à 2021 en raison de l’invasion russe, selon des images satellites analysées par la société de géolocalisation Kayrros dans une note publiée vendredi.

Le conflit a lourdement perturbé la saison des semis, qui est en cours, et obligé les agriculteurs à travailler sous les bombes, avec du carburant difficile à trouver. Toutefois, après un record historique en mars, les prix mondiaux des denrées alimentaires sont légèrement redescendus en avril comme on peut le voir sur ces graphiques – c’est particulièrement le cas pour les huiles végétales. Les prix restent toute de même à un niveau élevé à cause de la guerre, a précisé l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Un « modeste recul des prix des huiles végétales et des céréales » a fait fléchir l’indice FAO des prix alimentaires, qui suit la variation mensuelle des cours internationaux d’un panier de produits alimentaires de base, de 0,8 % par rapport au mois de mars.

Le point sur la flotte russe

Inventaire de la flotte russe en mer Noire par type de navires. - Valentina BRESCHI, Paz PIZARRO, Sylvie HUSSON / AFP

Inventaire de la flotte russe en mer Noire par type de navires. - Valentina BRESCHI, Paz PIZARRO, Sylvie HUSSON / AFP

Les Russes règnent en maître sur la mer Noire – ainsi que la mer d’Azov depuis la prise de Marioupol - alors que la flotte ukrainienne a été annihilée au début de la guerre. Le Kremlin aimerait prendre Odessa, afin d’enclaver l’Ukraine et de faire la jonction avec ses éléments en Transnistrie séparatiste de Moldavie. Kiev a toutefois réussi à refroidir les ardeurs des croiseurs russes depuis la destruction du navire amiral Moskva.

Un haut responsable américain, sous couvert de l’anonymat, a démenti que les Etats-Unis avaient fourni des renseignements permettant d’identifier le bâtiment qui a coulé le 14 avril. La chaîne américaine NBC avait affirmé que des informations communiquées par les Etats-Unis avaient aidé l’Ukraine à couler le croiseur russe. S’ils ne sont pas sur l’infographie, Moscou utiliserait aussi des dauphins à des fins militaires. Mais c’est une tout autre histoire sur laquelle 20 Minutes s’est penché dans cet article : La Russie utiliserait des dauphins pour défendre ses ports… mais pourquoi donc ? 

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article