Guerre en Ukraine : la Russie mobilise ses redoutables chars "Terminator", mais peuvent-ils faire la différence ?

Publié le par Midi Libre par Théo Ruiz

L'armée russe tente toujours de s'emparer du Donbas. Elle a commencé à y déployer ses chars de dernière génération pour maintenir ses positions.

Le Terminator présenté en aout 2021 lors d'un défilé en Russie. MAXPPP - Leonid Faerberg

Le Terminator présenté en aout 2021 lors d'un défilé en Russie. MAXPPP - Leonid Faerberg

La bataille du Donbas en Ukraine fait toujours rage. Depuis que Vladimir Poutine a décidé de réorienter ses forces sur la partie est du pays, la stratégie du Kremlin semble porter ses fruits tant l'armée ukrainienne a du mal à contenir l'avancée de l'envahisseur. Une conquête des territoires séparatistes qui pourrait bien s'accélérer dans les prochains jours avec la mobilisation de nouveaux chars russes.

Sur des images diffusées la semaine dernière, des Ukrainiens ont pu témoigner du déploiement de chars russes patrouillant dans les rues de Severodonetsk. Comme le rapporte The Times, la Russie a en effet mobilisé ses BMPT "Terminator", censés conforter l'avancement du Kremlin dans la région.

Très performants

Ces engins, parmi les plus avancés dont disposent les Russes, sont de véritables machines de guerre. Il faut déjà près de cinq hommes pour faire fonctionner ces chars, contre trois pour les autres véhicules de l'armée russe.

Mais il sont en plus équipés de quatre lanceurs de missiles antichars, de deux lance-grenades, d'une mitrailleuse, d'un canon de 30 mm et d'un blindage réactif. Les "Terminator" ont vu le jour après la seconde guerre de Tchétchénie suite aux pertes importantes subies par les forces armées de la fédération de Russie avec ses chars T-80.

"Le Terminator 2 (celui repéré dans le Donbass en mai NDLR) peut être utilisé efficacement pour détruire les chars ennemis, les véhicules blindés de transport de troupes et d'autres moyens blindés, et pour supprimer les emplacements de tir ennemis et l'infanterie à l'aide de lance-grenades et de systèmes d'armes antichar." peut-on lire sur la page de description du véhicule.

En réalité, il ne s'agit pas d'un char d'assaut mais d'un char de protection blindé pour défendre à son tour d'autres blindés, que l'armée russe a du mal à protéger.

Peu d'exemplaires

Le "Terminator 2" pourrait ainsi répondre aux difficultés de l'armée russe à combattre les redoutables missiles ukrainiens : Javellin et Stinger qui ont depuis le début du conflit infligé de lourdes pertes à l'équipement russe.

Un déploiement salué par les observateurs Russes sur Télegram : Dieu merci! Nous avons des Terminator! Ils ont peut-être des défauts techniques, et peut-être que leur usage ne révélera son utilité qu'avec la pratique, mais c'est un progrès !" rapporte le Times.

Toutefois ces chars dernière génération ne seraient produits qu'en peu d'exemplaires. Dans un tweet, le ministère de la Défense britannique a en effet identifié les véhicules mais seulement à une dizaine d'exemplaires. Pas de quoi faire réellement basculer le conflit donc mais plutôt une façon pour le Kremlin d'accentuer la pression psychologique sur les soldats ukrainiens.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article