Guerre en Ukraine : la situation tourne-t-elle vraiment à l’avantage des Russes ?

Publié le par Mémoires de Guerre

ÉCLAIRAGE - À l'entame du quatrième mois de la guerre en Ukraine, les troupes russes intensifient leur offensive dans l'est du pays.

Des soldats russes à Louhansk, dans le Donbass, le 13 avril 2022 Crédit : ALEXANDER NEMENOV / AFP

Des soldats russes à Louhansk, dans le Donbass, le 13 avril 2022 Crédit : ALEXANDER NEMENOV / AFP

Cela fait trois mois qu'a débuté la guerre en Ukraine. Le conflit est parti très probablement pour durer. Qui a pris l'avantage sur le terrain ? Les négociations avancent-elles ? Les sanctions contre la Russie ont-elles un impact ? 

Après avoir très bien résisté, les Ukrainiens marquent-ils vraiment le pas ? Ce qui est sûr, c'est qu'ils sont repoussés à certains endroits en ce moment dans l'Est. Mais ils résistent toujours, notamment autour des villes qui sont importantes, comme Kramatorsk et Sloviansk. Les Ukrainiens ont aussi fait des contre-offensives victorieuses autour de Kharkiv notamment, où ils ont repoussé une offensive russe la semaine dernière. 

Les Russes tentent ces derniers jours de prendre les Ukrainiens à revers, et d'encercler les forces ukrainiennes. Sans oublier que les soldats ukrainiens sont épuisés. Cela fait trois mois qu'ils se battent contre la deuxième armée du monde sans relâche et sans relève.

Les Russes toujours confiants ?

Les Russes sont-ils toujours persuadés de gagner la guerre ? Officiellement, depuis le début du conflit, la Russie file vers la victoire, même si effectivement, cela semble aller mieux depuis quelques jours. Mais il ne faut pas non plus imaginer que les chars russes déboulent à travers villes et villages du Donbass et gagnent des dizaines de kilomètres par jour. Ils rencontrent une véritable résistance. 

En réalité, on peut dire plutôt qu'ils grignotent peu à peu du terrain pour remplir leur objectif qui est la prise complète du Donbass, c'est-à-dire la région de Lougansk et celle de Donetsk. Alors la région de Lougansk est presque conquise. Il reste, territorialement parlant, presque plus rien. Là, la victoire semble possible, mais en réalité, le plus dur reste à venir. 

Ce qu'il faut prendre maintenant, c'est la ville de Donetsk. Et cela devrait être extrêmement compliqué, très long. Les combats seront très meurtriers. Et puis après, il faudra prendre le Donetsk, c'est-à-dire la région de Marioupol.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article