« Les autorités vous mentent » : la télé russe en ligne hackée pendant le discours de Vladimir Poutine

Publié le par Numerama par Bogdan Bodnar

Les plus importants opérateurs TV ont été attaqués. Des pirates ont remplacé les infos sur le bandeau des programmes par un message anti-guerre.

« Les autorités vous mentent » : la télé russe en ligne hackée pendant le discours de Vladimir Poutine

La Russie commémore la fin de la Seconde Guerre mondiale ce 9 mai et le discours du président russe Vladimir Poutine était très attendu en Russie et dans le monde entier. Le véritable sujet étant évidemment l’invasion de l’Ukraine et non la victoire de l’URSS sur les nazis en 1945.

Ceux qui ont décidé de regarder l’évènement en direct depuis les sites des chaînes TV russes ont eu droit à une liste de programme opposée au discours de Poutine. Des pirates informatiques se sont introduit sur la page de programmation des opérateurs internet et ont remplacé le bandeau d’information par ce message : « Le sang de milliers d’Ukrainiens et de centaines de leurs enfants est sur vos mains. La télévision et les autorités vous mentent. Non à la guerre. »

Le piratage a touché les téléspectateurs en ligne de diverses chaînes transmises par les plus importants opérateur du pays : MTS, NTV Plus, Rostelecom et Wink.

Francis Scarr, journaliste à la BBC, a publié sur Twitter une vidéo montrant le résultat de ce hacking. Il indique que le nom de chaque programme figurant sur la liste avait été remplacé par une déclaration anti-guerre.

Un discours unique sur tous les médias

Depuis le début de l’invasion le 24 février dernier, le régime russe a pris un virage radical vers l’autocratie et interdit à sa population de parler en guerre en public sous peine d’emprisonnement. Il en va de même pour l’ensemble des médias qui ne diffusent plus que la propagande du Kremlin. Plus de 15 000 personnes ont déjà été arrêtée, selon l’ONG russe OVD.

Le piratage de ce matin n’a pas été revendiqué, mais le mouvement hacktiviste Anonymous a publié une vidéo sur Twitter affichant la liste des programmes piratés. Le célèbre collectif s’est déjà attaqué à la télé russe en ligne auparavant, en diffusant des extraits vidéo de bombardements sur des villes ukrainiennes. Ces informations étaient dissimulées à la population russe.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article