Mort de Régine : mais au fait, d’où lui venait sa passion pour la fête ?

Publié le par Gala par Solène Sablayrolles

Ce dimanche 1er mai, Régine est décédée à l'âge de 92 ans. Connue comme une véritable "reine de la nuit", sa passion pour ce monde de la fête lui est venue très jeune.

Crédits photos : Marc Ausset Lacroix / Bestimage

Crédits photos : Marc Ausset Lacroix / Bestimage

L'univers de la musique perd l'une de ses icônes. Ce dimanche 1er mai, Régine, de son vrai nom Régina Zylberberg, est décédée à l'âge de 92 ans. C'est sa famille qui a annoncé cette triste nouvelle via un communiqué transmis à l'AFP, et dont Le Point fait l’écho. "Régine nous a quittés paisiblement ce 1er mai à 11 heures", a sobrement écrit sa petite-fille, Daphné Rotcajg. Cette propriétaire de discothèques en France et à l’étranger était considérée comme une "reine de la nuit" par ses proches et par tous ses fans. Elle a enflammé toutes les soirées pendant de longues années. Et cette passion pour le monde de la nuit et de la fête lui a été transmise par son père. Ce dernier avait ouvert un café à Paris, à la Libération, nommé La Lumière de Belleville. Il a confié les commandes de ce lieu à sa fille, lui permettant d'apprécier les joies de ce monde rythmé par la musique et les fêtes.

Depuis ce jour, et notamment lors de sa découverte des boites de nuits branchées de Juan-les-Pins, sa passion pour la fête l'animait et la dévorait. Pour les adeptes de ce milieu, Régine était et restera éternelle. D'ailleurs, son grand ami Pierre Palmade a tenu à lui rendre un vibrant hommage. "La reine de la nuit s’en va : fermeture pour cause de longue et grande carrière", a-t-il indiqué dans un communiqué à l'AFP. Puis, il a ajouté : "Elle est partie avec sa boule à facettes et sa gouaille chaude et rassurante. Elle avait fait danser pendant plus de 30 ans dans ses boîtes de nuit les stars du monde entier." Plus de 22 discothèques huppées et sélectes portaient le nom de "Régine". Pour Pierre Palmade, Régina Zylberberg était "l’emblème des nuits folles jusqu’au petit matin, elle-même dansant sur la piste jusqu’à la fermeture".

Elle a perdu un fils

Les chansons de Régine resteront à jamais gravées dans les esprits. La Grande Zoa, Les P'tits papiers, Tu m'oublieras, Je survivrai... Tous ses tubes ont marqué des générations. Cette femme flamboyante possédait de nombreuses cordes à son arc. En plus d'être une chanteuse reconnue et la reine de la nuit, elle était également comédienne et mère. D'ailleurs, elle a connu un terrible drame en 2006. Son fils unique Lionel, fruit de son idylle avec Paul Rotcage, est décédé à l'âge de 58 ans des suites d'un cancer. Au cours d'un entretien accordé à Gala, cette artiste avait expliqué avec émotion : "Je l'adorais. Notre relation était très difficile, car il était exclusif, jaloux de la nuit. (...) Je n'ai pas compris son besoin d'amour et je m'en veux." Puis, elle avait conclu avec nostalgie : "Il voulait que je sois une vraie mère. Je ne l'ai pas été." Mère et fils sont à présent réunis.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article