Rennes. Journée nationale de la Résistance : « Le fascisme et le racisme restent une réalité »

Publié le par Ouest-France

Une cérémonie pour commémorer la journée nationale de la Résistance s’est déroulée, vendredi 27 mai 2022, à Rennes. Des combats qui restent d’actualité, comme l’illustre la guerre en Ukraine, d’après les anciens combattants.

Une cérémonie pour commémorer la journée nationale de la Résistance s’est déroulée vendredi 27 mai 2022, place du 50e régiment d’artillerie, à Rennes. | OUEST-FRANCE

Une cérémonie pour commémorer la journée nationale de la Résistance s’est déroulée vendredi 27 mai 2022, place du 50e régiment d’artillerie, à Rennes. | OUEST-FRANCE

La Marseillaise a retenti, peu après 11 h, devant le mémorial de la Résistance et de la déportation, place du 50e Régiment-d’Artillerie, à Rennes, vendredi 27 mai 2022.

Réunis pour commémorer la journée nationale de la Résistance, porte-drapeaux, élus, officiels et représentants des forces de l’ordre se sont recueillis, 79 ans après la première réunion du Conseil national de la Résistance (CNR) présidée par Jean Moulin à Paris.

Une cérémonie de commémoration de la Résistance s'est déroulée à Rennes. | OUEST-FRANCE

Une cérémonie de commémoration de la Résistance s'est déroulée à Rennes. | OUEST-FRANCE

L’occasion pour l’Association nationale des anciens aombattants et amis de la Résistance (Anacr) de rappeler « ce que furent les valeurs patriotiques, démocratiques, et humanistes de la Résistance, les combats, et les sacrifices des résistantes et des résistants ».

Et « de ce que fut la nature monstrueuse de ce contre quoi ils ont combattu et qui reste – hélas – une réalité du monde contemporain : le fascisme, le racisme, la barbarie, le terrorisme contre les populations civiles, les crimes de guerre et contre l’humanité, les épurations ethniques, les guerres d’agression expansionniste, comme en ce moment en Ukraine », a souligné, au nom de l’Anacr, son vice-président départemental, Maurice Lelièvre.

Dans l’après-midi, une autre cérémonie a rendu hommage aux 32 résistants français et espagnols assassinés par les nazis, au Colombier, le 8 juin 1944.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article