"Une menace absolument inacceptable se constituait à nos frontières", comment Poutine justifie l'invasion de l'Ukraine

Publié le par La Dépêche par Martin Planques

Vladimir Poutine a pris la parole lors du traditionnel défilé militaire, ce lundi 9 mai, pour célébrer la victoire sur l'Allemagne nazie. Il en a profité pour justifier l'invasion de l'Ukraine par une "menace absolument inacceptable" venant notamment des autorités ukrainiennes soutenues par les pays de l'Otan.

Vladimir Poutine lors du défilé du 9 mai à Moscou AFP - KIRILL KUDRYAVTSEV

Vladimir Poutine lors du défilé du 9 mai à Moscou AFP - KIRILL KUDRYAVTSEV

Vladimir Poutine a pris la parole sur la place Rouge de Moscou le 9 mai lors du défilé militaire célébrant la victoire sur l'Allemagne nazie de 1945. Le président russe s'est servi de l'hommage aux morts de la seconde guerre mondiale pour s'exprimer sur l'invasion russe en Ukraine.

Le chef du Kremlin a commencé son propos sur le conflit ukrainien en saluant les combattants russes. "Je m'adresse à nos forces armées : vous vous battez pour la patrie, pour son avenir", a-t-il dit depuis la place Rouge, face à des milliers de soldats participant au défilé du 9 mai. Vladimir Poutine a ensuite souligné que tout devait être fait pour éviter que "l'horreur d'une nouvelle guerre globale ne se répète".

"Une menace absolument inacceptable"

Revenant sur sa décision de lancer ses forces en Ukraine le 24 février, il a répété que les autorités ukrainiennes préparaient une attaque contre des séparatistes prorusses dans l'est du pays, voulaient se doter de la bombe atomique et étaient soutenus par l'Otan, menace existentielle pour la Russie. "Une menace absolument inacceptable se constituait, directement à nos frontières", a-t-il affirmé, accusant encore une fois de plus son voisin de néonazisme et qualifiant son offensive de "riposte préventive" et de "seule bonne décision".

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article