78e anniversaire du Débarquement en Normandie. À Sainte-Mère-Église, une ferveur toujours intacte

Publié le par Ouest-France par Cyrille Calmetw

Les animations et festivités ont battu leur plein à Sainte-Mère-Eglise (Manche) à l’occasion du 78e anniversaire du Débarquement allié, ce samedi 4 juin 2022. Jusqu’à ce que la pluie fasse irruption.

Un défilé musical avec 800 musiciens et choristes américains a animé les rues de Sainte-Mère. | OUEST-FRANCE

Un défilé musical avec 800 musiciens et choristes américains a animé les rues de Sainte-Mère. | OUEST-FRANCE

La place centrale de Sainte-Mère-Eglise (Manche) a retrouvé ses allures de fête ce samedi 4 juin 2022 à l’occasion des célébrations du 78e D-Day. Les traditionnels stands de rôtisserie fument, les touristes déambulent sourire aux lèvres et certains se déhanchent au son de la musique.

Les touristes peuvent profiter chaque jour d’une multitude d’animations dans les rues de Sainte-Mère. | OUEST-FRANCE

Les touristes peuvent profiter chaque jour d’une multitude d’animations dans les rues de Sainte-Mère. | OUEST-FRANCE

« Ça fait du bien de revivre cette ambiance après deux années de pandémie », lance Suzanne, venue en voisine de Saint-Lô. Le mannequin parachutiste est, quant à lui, toujours bien accroché au clocher de l’église.

Célébrer les libérateurs

En contrebas, les rues s’animent et ne désemplissent pas. « On revient à une année normale en termes de fréquentation. Ça fait plaisir », se réjouit Margot, une des hôtesses d’accueil de l’office de tourisme.

L’équipe de l’office de tourisme de Sainte-Mère accueille les visiteurs en tenue d’époque. | OUEST-FRANCE

L’équipe de l’office de tourisme de Sainte-Mère accueille les visiteurs en tenue d’époque. | OUEST-FRANCE

Sainte-Mère-Église reste la première commune du Cotentin libérée par les parachutistes américains. Depuis des années, la municipalité met les petits plats dans les grands pour célébrer les libérateurs de juin 1944.

« Un moment important »

« On aime l’ambiance de Sainte-Mère avec les défilés, les concerts, le feu d’artifice et les collectionneurs. » Sylvie a fait le déplacement de Laval en famille et en camping-car.

« On reste six jours, lance son beau-frère Philippe. Ce qu’on préfère, ce sont les parachutages de la Fière qui ont lieu demain. »

Cette famille mayennaise reste six jours en Normandie pour vivre les festivités du 78e D-Day. | OUEST-FRANCE

Cette famille mayennaise reste six jours en Normandie pour vivre les festivités du 78e D-Day. | OUEST-FRANCE

Les effluves de crêpes et de saucisses grillées se mêlent aux sonorités d’un groupe rockabilly qui se produit sur la scène, érigée au pied de l’église. Valérie tient la buvette du Bistrot 44, un bar local : « Le D-Day reste un moment important et les visiteurs sont de retour. Le seul bémol reste la météo mitigée. Toutes les festivités de vendredi soir ont été annulées. »

L’équipe du stand du Bistrot 44 sur la place de Sainte-Mère-Eglise. | OUEST-FRANCE

L’équipe du stand du Bistrot 44 sur la place de Sainte-Mère-Eglise. | OUEST-FRANCE

800 musiciens

Ce samedi, à 17 h, une parade de 800 musiciens et choristes américains s’est mise en marche au son des cuivres et des percussions. Avant que la pluie ne s’invite (abondamment) au programme.

La parade des musiciens a connu un vif succès. | OUEST-FRANCE

La parade des musiciens a connu un vif succès. | OUEST-FRANCE

« C’est un moment très agréable, souligne Isabelle qui a fait le voyage des Landes. Je suis passionnée de cette époque et c’est la première fois que j’assiste aux commémorations. Les hommages rendus aux vétérans me touchent tout particulièrement. »

Après deux années perturbées par la pandémie, la foule est de retour à Sainte-Mère. | OUEST-FRANCE

Après deux années perturbées par la pandémie, la foule est de retour à Sainte-Mère. | OUEST-FRANCE

La fête à Sainte-Mère se poursuit encore jusqu’à lundi avec une ribambelle d’animations et de concerts.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article