G7 et OTAN doivent «rester ensemble» contre l'agression russe de l'Ukraine

Publié le par Le Figaro avec AFP

Le président américain Joe Biden s'est entretenu avec le chancelier allemand Olaf Scholz avant le début du G7 à Munich.

G7 et OTAN doivent «rester ensemble» contre l'agression russe de l'Ukraine

Le G7, réuni en sommet dimanche en Bavière, et l'Otan doivent «rester ensemble» contre l'agression russe de l'Ukraine, a déclaré Joe Biden avant un entretien avec le chancelier allemand Olaf Scholz. «Nous devons rester ensemble», a déclaré le président américain à Olaf Scholz au début de leur entretien. Le président russe Vladimir Poutine espérait «que, d'une manière ou d'une autre, l'Otan et le G7 se divisent», a indiqué le président américain. «Mais nous ne l'avons pas fait et nous ne le ferons pas».

l a qualifié l'Allemagne de «plus proche allié» des Etats-Unis et a dit à Olaf Scholz: «je tiens à vous complimenter pour avoir été au rendez-vous quand vous êtes devenu chancelier».

Joe Biden a assuré que le chancelier allemand avait eu «un grand impact» sur toute l'Europe. Un haut responsable de la Maison Blanche a affirmé que le président américain avait «développé une relation de travail très étroite et efficace avec le chancelier Scholz».

L'unité des Occidentaux

L'un des grands enjeux du sommet du G7 est de réaffirmer l'unité des Occidentaux alors que la guerre en Ukraine s'installe dans la durée et fait grimper les prix de l'énergie comme de l'alimentation partout dans le monde.

Juste avant que le rendez-vous ne débute, les grandes puissances (Allemagne, États-Unis, France, Canada, Italie, Japon, Royaume-Uni) ont annoncé leur intention de bannir les importations d'or russe qui seront en particulier coupées du crucial marché londonien.

l'Ukraine réclame plus d'armes et de sanctions

L'Ukraine a, de son côté, réclamé dimanche plus d'armes et de sanctions contre Moscou aux pays du G7, à la suite d'une frappe russe plus tôt dans la matinée sur un complexe résidentiel proche du centre de Kiev.

«Le sommet du G7 doit répondre par plus de sanctions contre la Russie et plus d'armes lourdes pour l'Ukraine», a exhorté sur Twitter Dmytro Kouleba, le chef de la diplomatie ukrainienne, appelant à «vaincre l'impérialisme malade» russe.

Publié dans Articles de Presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article